Prospérer dans le monde d’aujourd’hui : Choose Yourself de James Altucher

James Altucher n’est pas seulement un écrivain et auteur de blog à succès : il est un entrepreneur en série, champion d’échecs, investisseur, inventeur…

Dans son livre Choose Yourself, il explique pourquoi le modèle de réussite basé sur un emploi et une carrière dans une grande entreprise est maintenant derrière nous : chaque industrie connait une profonde transformation, la technologie et la robotique vont continuer à automatiser les tâches de travail et, par conséquence, vont provoquer la fin de beaucoup d’emplois.

Regardez l’animation :

 

La disparition de la classe moyenne, en cours aux Etats Unis depuis quelques décennies, va porter à la polarisation de la société et à une distance toujours plus grande entre riches et pauvres.

Cette situation, qui comporte sans doute des risques et des difficultés, amène aussi des opportunités.

A condition, selon l’auteur, de se choisir d’abord.

Dans cette nouvelle phase historique, la recherche de la richesse, dans ses formes matérielles et immatérielles, passe par la conjonction de l’art, de la science, du business et de l’esprit.

 

Aujourd’hui, plus de monde que jamais atteint le succès financier ; même dans un contexte de chômage ou de sous-emploi. L’avancée du corporativisme dans le siècle dernier a renfermé les gens dans un bureau au lieu de les laisser explorer, interagir avec le monde, inventer.

La société du « choisir soi-même » au contraire, permet à chacun de sortir, d’être dans le monde et repartir à l’aventure. Les êtres humains sont nés des pionniers, des explorateurs.

 

Personne vous choisira : choisissez-vous !

Dans le monde d’avant, nous étions dépendants des grandes entreprises, des universités, des média ou des investisseurs, qui devaient descendre de leurs nouages et nous choisir, quelques élus parmi beaucoup d’autres, pour atteindre le succès.

Aujourd’hui, on n’a plus besoin que quelqu’un nous choisisse.

Nous pouvons écrire un livre et le publier sans maison d’édition, nous pouvons créer des œuvres d’art ou des chansons et les exposer au monde entier sans intermédiaires, nous pouvons créer des nouveaux produits ou services utilisant les toutes dernières technologies pratiquement gratuitement.

 

Nous n’avons plus besoin que quelqu’un nous choisisse. C’est à nous (à chacun de nous) de nous choisir.

 

Le frein principal qui empêche aux gens de se choisir est la peur d’être rejeté. Se sentir rejeté est une des sensations plus inconfortables pour un être humain.

Chacun de nous a vécu des expériences de rejets qui nous ont profondément marqué (une fille ou un garçon que nous aimions et qui nous a quitté, un entretien de travail raté, une admission refusée à une école ou à une équipe sportive…).

 

Mais si nous nous laissons paralyser par la peur du rejet, nous ne pourrons jamais essayer. Quand on se confronte régulièrement à ses limites, quand on explore des nouveaux chemins, le rejet est à mettre en compte.

 

Les fondations du succès : le premier pas pour se choisir

Pour réagir le mieux possible, nous pouvons bâtir des fondations solides en construisant une bonne santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

C’est ça le premier pas pour se choisir : s’occuper de ces fondations, renforcer ces 4 aspects essentiels de notre vie. Votre vie est comme une maison : l’abondance est le toit, mais les fondations doivent être là d’abord, sinon le toit va tomber et la maison sera invivable.

 

Nous devons mettre en place une pratique quotidienne pour alimenter ces fondations; le succès et l’indépendance financière seront les conséquences naturelles de s’être choisi en premier.

 

Pour améliorer sa santé physique, voilà quelques pistes :

  • dormir entre 7 et 9 heures par jours
  • manger sans excès des aliments sains, et en évitant l’alcool
  • faire de l’exercice physique régulier, une promenade ou emprunter les escaliers au lieu de l’ascenseur sont un bon départ

 

Pour prendre soin de ses émotions, l’environnement qui nous entoure joue un rôle essentiel.

  • est-ce que les personnes que je fréquente me soutiennent ou au contraire me mettent le bâton dans les roues ?
  • est-ce que je tire du plaisir de mes activités quotidiennes ou alors je me force constamment à faire des choses que je n’aime pas ?

Si nous ne pouvons pas choisir à tout moment les activités et les personnes que nous aimons, nous devons orienter consciemment notre vie pour multiplier les occasions ou nous prenons du plaisir dans ce que nous faisons.

 

Améliorer sa santé mentale comporte deux habitudes :

  • alimenter ses connaissances avec la lecture
  • renforcer son muscle à idées avec de l’exercice quotidien

Pour stimuler correctement son cerveau, James Altucher conseille de dédier 2 heures par jours à la lecture, et en s’intéressant à 4 sujets différents en parallèle.

Quant aux idées, il invite à écrire une liste de 10 idées par jour.

Les idées peuvent toucher plusieurs domaines de votre vie : du business à comment passer du temps avec votre famille, ou à comme alimenter votre créativité.

Devenir une machine à idée nécessite de 6 à 12 mois. Si vous avez suivi ces conseils, au bout d’un an vous aurez lu pendant 1000 heures, et vous aurez une liste de 3600 idées. Beaucoup de matière dans laquelle se trouvent sûrement des pépites.

 

Afin d’enrichir notre vie intérieure, il n’est pas nécessaire de s’enfermer dans une retraite spirituelle.

D’après l’auteur, voilà des approches simples que nous pouvons adopter :

  • rester connecté au moment présent. S’inquiéter du futur ou se noyer dans les regrets du passé impactent négativement notre esprit. Il faut arrêter de voyager dans le temps.
  • apprécier et exprimer régulièrement de la gratitude envers ce que nous sommes, les personnes chères à nos côtés, et toutes les choses que nous avons déjà
  • accepter le fait que nous ne pouvons pas contrôler tous les événements de notre vie ; une fois que nous avons fait notre part, inutile de s’opposer aux aléas de la vie.

 

Il est probable qu’adresser d’un coup tous ces domaines peut être intimidant. Commencez donc avec un tout petit pas, une toute petite action pour construire vos fondations.

Pratiquez-la tous les jours, jusqu’à qu’elle devienne une habitude. Quand vous en verrez les bienfaits, vous aurez envie d’en essayer une deuxième.

 

L’honnêteté : la seule possibilité vers le succès

James Altucher aime bien challenger notre vision des choses tout au long de son livre. Parmi les très nombreux conseils pour réussir, il y en a un sur lequel je suis 100% en phase et qui est pratiquement à l’opposé des croyances de la majorité des gens : l’honnêteté est le seul moyen de s’enrichir dans le monde d’aujourd’hui.

La croyance plus répandue est que les personnes malhonnêtes profitent des personnes honnêtes et ont plus de succès.

 

En réalité, l’honnêteté est un peu comme les intérêts composés : sa valeur augmente de manière exponentielle avec le temps.

Ca ne se fait pas en quelques jours, mais au bout de quelques années les effets seront remarquables : les opportunités vont se multiplier, de plus en plus de monde vous fera confiance et aura envie de faire du business avec vous.

 

C’est comme si année après année vous continuez à planter des arbres à fruits. En étant honnête, vous prenez soin de chacun des arbres, et vous allez cueillir de plus en plus de fruits.

Par contre, il suffit d’être malhonnête une fois pour que tous les arbres soient déracinés et emportés par une tempête.

 

Les conseils de Woody Allen

Dans son livre, l’auteur présente plusieurs exemples de personnes qui se sont choisies et qui ont un impact dans le monde. Parmi elles, les enseignements tirés de la vie de Woody Allen me semblent intéressants à partager.

Dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes pressés de réduire de décennies de travail en quelques années ou même quelques mois. Woody Allen a construit sa carrière sur plus de 50 ans, avec des hauts et de bas, des mauvais films et des prix Oscar, mais toujours avec la même persistance.

Qu’est-ce qu’on peut apprendre de lui ?

  • à se lever tôt
  • à éviter les distractions
  • à travailler à fond 3 à 5 heures par jour, et profiter du reste de la journée
  • à être aussi perfectionnistes que possible, en sachant que l’imperfection continuera à avoir le dessus
  • à construire avec l’expérience la confiance dans ses capacités et le courage d’expérimenter, de pousser ses limites
  • à changer les règles, mais seulement après les avoir bien apprises.

Les idées proposées par James Altucher dans son livre vont souvent à l’encontre de la pensée commune, et représentent donc un aiguillon efficace pour challanger nos croyances et nos habitudes.

Pour survivre, mais surtout pour prospérer dans le monde d’aujourd’hui, les modèles du passé ne sont plus valables.

Il faut apprendre à se choisir, à construire et à proposer son propre modèle de succès et de réussite. Le premier pas consiste à améliorer sa santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle par une pratique quotidienne.

Le reste, ce ne sera qu’une conséquence.

 

Alors, est-ce que vous allez vous choisir ? avez-vous des freins qui vous empêchent d’y arriver ?

Laissez un commentaire ci-dessous!!

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes