Devenez une machine à idée : le guide vers la richesse de James Altucher

Il y a quelques semaines à peine j’ai publié une vidéo sur le livre « Choose Yourself », de James Altucher. Je dois reconnaître que le style de l’auteur et ses idées anticonformistes m’ont bien capturé.

Je n’ai pas pu résister, et j’ai lu un autre de ses livres : son guide vers la richesse.

Regardez l’animation :

 

Je ne suis pas certain d’être d’accord sur tout ce qu’il dit, mais une chose est sûre : James Altucher ne laisse pas les gens indifférentes.

Pour commencer, d’après l’auteur, la vraie richesse dans le futur ne sera pas liée à l’argent. Avoir un gros capital était essentiel à l’époque de la société industrielle. Dans la société de l’information, dans laquelle nous vivons, la richesse se trouve dans les idées.

Gagner de l’argent, même beaucoup d’argent, n’est qu’une conséquence parmi d’autres d’être une machine à idée.

 

Où vous vous situez dans le schéma de la valeur des idées ?

On peut positionner notre valeur dans le monde des idées selon le schéma suivant :

  • l’origine des idées : est-ce que nous travaillons pour les idées des autres, ou alors est-ce que nous fournissons aux autres nos propres idées ?
  • la quantité et la qualité des idées : combien d’idée sommes-nous capables de générer en une journée ? il s’agit de bonnes ou de mauvaises idées ?

 

Quand on réalise un travail salarié, dans lequel nous nous limitons à réaliser les tâches qui nous sont demandées, nous travaillons pour les idées des autres, et nous n’en produisons pas de nous-mêmes.

A coté, sur la droite, c’est quand vous donnez aux autres des mauvaises idées. Ca peut être le cas des activités de conseils, si la personne qui les donne est peu préparée ou alors si elle a un agenda caché.

 

En haut à gauche, vous travaillez sur des bonnes idées, mais elles sont basées sur les idées des autres. C’est par exemple le cas quand vous êtes franchisé pour une enseigne, ou quand dans un travail salarié vous faites avancer vos propres projets et idées. Ici il est possible de faire de l’argent, mais moins que dans le dernier quadrant.

 

Vous vous retrouvez dans le dernier quadrant quand vous êtes devenu une machine à idée.

Vous travaillez sur vos propres idées qui aident à améliorer la vie des autres. Ici se trouvent les grands artistes et les entrepreneurs à succès. C’est ici que se trouve la plus grande richesse.

 

Devenir une machine à idée : l’entrainement

Il est possible de s’entraîner quotidiennement pour se rapprocher à ce quadrant, peu importe où vous vous trouvez aujourd’hui.

 

Dans la vidéo « Choisissez-vous », vous retrouvez les conseils de l’auteur pour une pratique quotidienne qui vous permet de construire les fondations pour une vie abondante. Il s’agit de votre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Pour que les fondations soient solides, nous devons soigner chacun de ces aspects avec la même attention.

 

La veille manière de penser à la richesse est de s’occuper uniquement de comment gagner de l’argent. La nouvelle manière est de réaliser que chaque aspect de votre vie est connecté, et qu’il faut s’occuper de chacun de ces 4 piliers.

Comme pour une table, la stabilité est assurée que quand elle s’appuie sur 4 pattes. S’il y en a que 3, une mauvaise répartition du poids au dessus peut la faire tomber. Moins que 3 pattes, la table ne peut que tomber.

 

S’occuper du pilier mental, selon l’auteur, correspond à devenir une machine à idée.

C’est comme faire de la musculation : un muscle commence à se développer dès qu’il soulève un poids légèrement supérieur à ce qu’il peut supporter.

L’entrainement idéal pour devenir une machine à idée est d’écrire une liste de 10 idées chaque jour.

 

A vous de choisir le sujet de chaque liste. Par exemple, 10 livres que vous pouvez écrire, 10 business que vous pouvez lancer, 10 sujets de blogs ou vidéos que vous pouvez réaliser, 10 idées pour améliorer les services offerts par Google ou Facebook, 10 personnes à qui vous pouvez envoyer vos idées.

Les sujets peuvent ne pas concerner du tout le business ou l’argent. Par exemple : 10 manières pour surprendre votre couple, 10 activités que vous pouvez faire ce week-end, 10 nouvelles intérêts que vous pouvez essayer.

 

Que faire de vos idées

Afin de lister vos idées, vous pouvez utiliser un petit carnet comme celui d’un serveur de resto. Vous pouvez l’amener partout, vous pouvez en acheter des dizaines pour quelques euros et la taille des pages vous obligera à être synthétique.

 

Pourquoi 10 ? Comme pour un réchauffement à la gym, les premières 4 ou 5 idées arrivent très facilement. A partir de la 6ème, il faut commencer à se concentrer. Dès la 8ème, notre cerveau doit transpirer pour trouver des nouvelles idées.

Et c’est à ce moment que le muscle de notre cerveau se développe et se renforce.

 

Le but de l’exercice est de s’entraîner. Vous ne devez pas agir sur toutes les idées que vous écrivez. Vous n’êtes même pas tenus à les garder.

D’après son expérience directe, James Altucher assure que la plupart des idées seront mauvaises : pas la peine de les garder. Et s’il y en a qui sont bonnes, elles reviendront naturellement le lendemain et les jours suivants.

 

Donc, quand vous écrivez votre liste, ne vous inquiétez pas de savoir si vos idées sont bonnes ou mauvaises. Ce n’est qu’un entrainement. Un tennis man professionnel ne s’inquiète pas si pendant ses entrainements chaque coup n’est pas parfait. La pratique ne rend pas parfaits : elle rend constants.

De cette manière, lorsque dans votre vie personnelle ou professionnelle vous faites face à une situation difficile, votre cerveau sera suffisamment entrainé pour trouver rapidement plusieurs idées et résoudre votre problème.

 

Mettre en œuvre vos meilleures idées

Comment faire quand vous trouvez que certaines idées sont vraiment bien, et vous souhaitez les mettre en œuvre ?

Dans ce cas, écrivez à côté de cette idée le premier pas que vous pouvez faire pour passer à l’action. Aucune idée n’est trop grande pour ne pas identifier le premier pas.

Et si ce que vous avez trouvé est trop complexe, pensez encore et trouvez-en un autre plus simple.

 

Ne vous inquiétez pas pour l’instant des pas qui devront suivre le premier. Faites déjà ce premier pas, et seulement après posez-vous la question du suivant.

Réaliser le premier pas va changer la situation, et vous n’auriez pas pu imaginer le deuxième pas tant que vous n’avez pas réalisé le premier.

 

C’est comme devoir faire un voyage de 100km la nuit. Vous n’avez pas besoin de voir tout le parcours depuis votre départ jusqu’à l’arrivée. Vos phares de voiture illuminent une dizaine de mètres devant vous. Vous vous souciez d’avancer ces 10 mètres, et vous êtes confiants que 10 mètres plus tard vous saurez avancer encore de 10 mètres.

Vous êtes ainsi en mesure de parcourir 100km en toute sécurité, avec à chaque instant une visibilité limitée à 10 mètres.

 

Il faut compter à peu près 6 mois d’exercice quotidien pour devenir une machine à idée. Ensuite, si vous continuez avec votre pratique, vous vous rendrez compte que tous les 6 mois votre vie sera radicalement différente.

 

Afin de créer votre richesse, pas la peine selon l’auteur de se concentrer sur votre budget et votre capacité d’épargne, ni d’acheter et revendre des actions chaque jour. Votre objectif est de trouver et implémenter des idées qui vous permettent de générer plus de revenus.

 

Développer votre muscle à idée, et devenir une vraie machine, va augmenter sensiblement la valeur que vous pouvez offrir aux autres. Cela peut prendre des formes très différentes :

  • vos idées vont vous permettre de créer un business, qui vous générer un revenu parallèle à votre emploi salarié
  • ou alors elles vous permettront d’identifier des opportunités d’investissement, que vous pouvez garder sur le long terme
  • ou encore, si vous offrez vos idées aux personnes autour de vous, vous allez créer des nouvelles occasions professionnelles ou de partenariat que vous pourrez explorer dans le futur.

 

Si dans son livre vers la richesse James Altucher s’est concentré principalement sur les idées, il nous rappelle à plusieurs reprises que les 3 autres pilier pour l’abondance (votre santé physique, émotionnelle et spirituelle) sont tout aussi importantes, et nécessitent une pratique quotidienne pour se développer.

 

Quelles sont les 10 idées que vous allez lister aujourd’hui ? Etes-vous prêts à vous transformer en une machine à idée ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes