Courage et intelligence : le développement personnel pour les gens intelligents de Steve Pavlina

Steve Pavlina est l’auteur du blog le plus lu au monde sur le développement personnel.

Dans son livre « Le développement personnel pour les gens intelligents », Steve a modélisé les 7 principes fondamentaux qui nous permettent de grandir et évoluer dans tous les domaines de la vie.

Les 3 principes primaires sont la vérité, l’amour et le pouvoir personnel.

Les 4 secondaires dérivent de la combinaison des 3 précédents :

  • l’unicité est la vérité plus l’amour
  • l’autorité est la vérité plus le pouvoir personnel
  • le courage est l’amour plus le pouvoir personnel
  • l’intelligence est la somme de trois.

 

La première vidéo dédiée à ce livre traite des 3 principes primaires et de leurs freins principaux.

Dans cette vidéo, vous allez découvrir les 4 principes secondaires.

Par la suite, vous allez voir comment appliquer ces principes dans des domaines très pratiques, comme la carrière, l’argent et les relations.

 

4. L’unicité

Le quatrième principe fondamental est donc l’unicité, qui dérive de la vérité plus l’amour.

 

Si l’amour est la capacité de créer des connexions avec les gens, les choses ou les idées par choix, l’unicité est le fait de savoir intellectuellement et ressentir émotionnellement qu’être connecté est notre état naturel.

Chaque individu est comme une cellule à l’intérieur d’un corps plus grand.

Et, comme pour un organisme, le bien-être de chaque cellule et celui général sont directement liés.

 

Les composantes de l’unicité sont :

  • l’empathie : l’unicité invite à des sentiments très forts vis à vis de ce qui nous entoure, à la fois de joie, quand l’humanité est orientée dans la bonne direction, et de chagrin, dans le cas contraire.
  • la compassion : nos actions dictées par la générosité ne demandent pas d’effort une fois que l’on reconnait que nous sommes connecté avec les autres. Les aider revient à aider une partie de nous-mêmes.
  • l’honnêteté : la mensonge crée de la distance et de la déconnexion, mentir aux autres équivaut à mentir à soi-même. Dans la communication, soyez francs et directs, tout en restant bienveillants.
  • la justice : dans nos relations, nous respectons en même temps les individus et le bien commun. Comme les cellules d’un organisme ne sont pas toutes égales, les spécificités et les talents de chacun contribuent à la richesse de l’ensemble.
  • la contribution : l’unicité nous encourage à apporter notre propre contribution au bien-être général. Nous arrêtons d’évaluer chaque action par la récompense individuelle que nous pouvons en tirer, mais nous l’évaluons par son intérêt collectif.
  • et l’unité : qui nous pousse à développer une conscience globale. La santé de la planète est de la responsabilité de chacun, qui peut et doit faire de son mieux pour la préserver. Grâce à l’unicité, nous ne sommes jamais seuls dans cette tâche.

 

5. L’autorité

Le cinquième principe est l’autorité, qui mélange délibérément la vérité et le pouvoir personnel afin de produire des résultats intelligents.

Lorsque l’on vit sans autorité, le comportement par défaut est de gaspiller le temps : sans vérité, nos actions sont inefficaces ; sans pouvoir personnel, nous n’accomplissons rien.

L’autorité permet de prendre les commandes de sa vie : même sans être parfaits, nous pouvons atteindre les objectifs plus importants que nous nous sommes fixés.

 

Les composantes de l’autorité sont :

  • le contrôle : vous êtes le leader de votre vie, c’est vous qui prenez les décisions et passez à l’action. La vie répond à votre contrôle: si vos résultats ne vous conviennent pas, vous devez changer vos décisions et actions.
  • l’efficacité: évaluer les conséquences de vos actions et vos décisions, à la fois en cas de réussite ou d’échec, vous permet d’améliorer vos résultats avec l’expérience. Si vous explorez un nouveau domaine, vous ferez des erreurs au début, mais vous deviendrez des experts avec le temps.
  • la persistance : dans toute initiative, les récompenses les plus grandes sont réservées aux experts. Il faut donc être patient, et se laisser le temps de progresser. Acceptez de faire des erreurs : elles vous permettront de passer de débutant à expert.
  • la confiance, qui est le résultat émotif de l’efficacité. Votre conviction dans vos capacités se renforce avec l’expérience. La vraie confiance n’est ni arrogante ou agressive, ni une false modestie ou soumission. Elle est la reconnaissance d’une vérité : que vous êtes un être puissant.
  • l’importance : les personnes ayant l’autorité se concentrent sur ce qui leur importe vraiment. Ils ne gaspillent pas leur temps et leur énergie sur des choses futiles. L’autorité pousse à prendre dans l’instant présent les décisions qui auront des effets positifs sur le long terme.

 

6. Le courage

Le sixième principe est le courage, qui combine l’amour et le pouvoir personnel.

Le pouvoir personnel est l’élément plus apparent : quelqu’un montre son courage quand il entreprend des actions audacieuses. Mais l’amour est tout aussi essentiel : il est le moteur émotionnel du courage. Ce sont nos connexions qui nous donnent la force d’être courageux : quand nous nous sentons déconnectés, nous en avons pas le désir.

Le courage nous permet de faire face aux challenges quotidiens pour atteindre des bénéfices à long terme.

 

Les quatre aspects du courage sont :

  • le cœur, qui est la racine même du mot courage. L’auteur Carlos Castaneda a écrit : avant de vous aventurer sur un chemin, demandez-vous : est-qu’il a un cœur ? Si la réponse est non, vous le saurez, et il vaut mieux choisir un autre chemin. Le chemin ayant le cœur au centre est celui du courage ; celui de la sécurité n’est qu’une illusion.
  • l’initiative : le courage a la vertu de n’atteindre personne. Il pousse à faire le premier pas, à prendre l’initiative. La peur nous invite à l’immobilité pour ne pas confronter des moments désagréables. Mais sur le long terme, prendre l’initiative et passer à l’action est moins douloureux que se noyer dans la peur.
  • la directivité : par peur du rejet, beaucoup de monde prend des chemin détournés vers leur objectif. Une approche directe est meilleure: si vous voulez quelque-chose, demandez-la clairement. Quelques secondes de courage sont suffisantes: dans le pire des cas, la demande est refusée, mais vous en sortirez plus forts. Dans le meilleur, vous obtiendrez immédiatement le résultat souhaité.
  • l’honneur : quand vous exercez le courage, vos connexions (avec vous mêmes et avec les autres) deviennent si fortes que vous vous engagez naturellement sur une vie centrée sur des bons principes. Agir avec honneur signifie agir en accord avec la vérité, l’amour et le pouvoir personnel.

 

7. L’intelligence

Le septième et dernier principe est l’intelligence, qui est l’alignement des 3 principes primaires.

Afin de vous comporter comme une « personne intelligente », vous devez vous aligner avec la vérité, l’amour et le pouvoir personnel.

L’intelligence est la plus haute forme d’expression humaine : elle est notre plus grande force, et notre poursuite la plus noble.

 

Les qualités de l’intelligence sont :

  • l’authenticité : en étant authentique, l’image que nous projetons à l’extérieur reflète la personne que nous sommes à l’intérieur. Notre communication devient plus puissante, et nous permet de créer des relations profondes et enrichissantes.
  • l’expression personnelle qui, si consciente et créative, nous permet d’atteindre nos objectifs. Elle nécessite d’un medium et d’un message. Le medium est le moyen choisi pour communiquer (un livre, un blog, une vidéo) ; le message est la vérité plus puissante que nous désirons partager. Quels sont les vôtres ?
  • le développement : la chose la plus intelligente à faire dans la vie est continuer à grandir. Le parcours est rarement linéaire : il faut s’attendre à des diversions et des revers. Si à première vue s’occuper de son développement personnel parait égoïste, c’est en réalité un acte très altruiste : plus vous devenez intelligents, mieux vous aidez les autres.
  • le courant : avec la vérité, l’amour, et le pouvoir personnel, vous avancez avec le courant naturel de la vie, plutôt que lutter contre lui. Ce n’est pas un état passif : vous devez agir, mais vos efforts sont bien positionnés pour produire les résultats voulus. Savoir que vous êtes sur le bon chemin vous donne la paix d’esprit : vous profitez ainsi du chemin, sans obséder sur les résultats.
  • la beauté : vous pensez probablement que les 7 principes fondamentaux ne sont que du bon sens. Mais bien comprendre leur fonctionnement et leurs interactions, et observer leurs effets dans votre vie, vous permet d’apprécier leur élégance et leur beauté. Chaque principe a un aspect interne, qui s’applique à vos pensées, et un aspect externe, qui s’applique à vos actions.

 

Voilà l’essence des 4 principes secondaires pour le développement personnel : l’unicité, l’autorité, le courage et l’intelligence. Avec les 3 premiers (la vérité, l’amour et le pouvoir personnel), ils forment les principes fondamentaux pour le développement personnel dans n’importe quel domaine de la vie.

Dans la prochaine vidéo, vous allez voir comment appliquer concrètement ces principes, pour votre carrière professionnelle, l’argent et vos relations.

 

Qu’en pensez vous de ce modèle théorique sur le développement personnel ?

Etes vous d’accord sur ces 7 principes ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes