Bonne année !! Comment tenir ses bonnes résolutions dans la durée

Encore quelques heures et nous fêterons la nouvelle année qui commence !!

Tous mes meilleurs vœux pour une année pleine de santé, de bonheur, et de réussite à chacun de vous !

2017 a été une année extraordinaire pour Mind Parachutes, pendant laquelle j’ai réussi à publier une vidéo chaque semaine, tous les dimanches de l’année. Et notre communauté, qui comptait 2500 abonnés en début d’année, dépasse maintenant les 20 mille inscrits. Les vidéos de Mind Parachutes ont été vues plus d’un million de fois.

Merci à chacun de vous pour votre soutien !!

 

La période des fêtes de fin d’années, un peu comme la rentrée après les vacances d’été, est un moment propice pour prendre du recul sur sa vie quotidienne et identifier les changements que nous souhaitons apporter à notre vie. C’est le moment où beaucoup de monde établit une liste de bonnes résolutions, et exprime son intention de commencer la nouvelle année dans la bonne direction, pour rendre sa vie plus saine, mieux réussie, plus heureuse.

 

Malheureusement, sans connaître et appliquer une méthode efficace pour tenir ses engagements dans la durée, la bonne volonté et l’enthousiasme des premiers jours se font vite rattraper et submerger par la vie quotidienne et ses problèmes. Le temps de quelques semaines, même pas à fin janvier, et nous sommes de retour à nos vielles habitudes.

Pour une année encore, les bonnes résolutions seront pour l’année prochaine.

 

Dans la vidéo d’aujourd’hui je souhaite partager avec vous 4 conseils qui vous aideront à tenir vos bonnes résolutions pendant tous les 12 mois devant vous.

Vous êtes prêts ? Allons-y !!

 

1. Ecrivez vos objectifs, de manière positive et précise

Le premier conseil est de mettre ses objectifs par écrit, de manière positive et précise.

Vous l’avez déjà fait ? Excellent ! Je me contenterai alors de vous donner quelques petites astuces.

Vous ne l’avez pas encore fait ? Qu’attendez-vous ? Mettez cette vidéo sur pause, cherchez un cahier ou ouvrez un nouveau document sur votre ordinateur, et rédigez votre liste !

 

Lorsque vous marquez vos objectifs, rappelez-vous de le exprimer de manière positive.

Notre cerveau ne fonctionne pas par négation : si je vous dis « ne pensez pas à un ours polaire », vous ne pouvez pas vous empêcher d’y penser immédiatement, et seulement dans un deuxième temps, vous vous efforcez pour penser à autre chose.

Votre cerveau réagit de la même manière quand vous dites : je vais arrêter de me coucher tard, je ne vais plus passer des heures sur les réseaux sociaux.

Il va d’abord penser à ce que vous ne voulez plus faire, et ensuite il s’efforce de penser à autre chose. Pour lui faciliter la vie, assurez-vous de formuler vos objectifs via des phrases positives.

Vérifiez aussi que vos objectifs soient précis. Plutôt qu’écrire « je vais arrêter de mal manger  », il vaut mieux mettre « je améliorer mon alimentation ».

Mais cela reste trop vague : écrivez plutôt quelque chose de précis : je vais manger des légumes et des fruits tous les jours ; je mangerai de la viande rouge ou un dessert 2 fois maximum par semaine, etcetera. Soyez spécifiques sur ce qui veut dire « bien manger » pour vous.

 

2. Evitez l’approche tout ou rien

Parfois, nous définissons nos objectifs de manière absolue : je ne vais plus jamais fumer une cigarette ! Je ne mangerai plus de gâteaux ! Je ne vais plus sortir tard du boulot !

Le problème avec cette approche est qu’il est très facile, lorsque nous rencontrons un moment de difficulté, de céder à la tentation et casser l’engagement.

Et même si cette faiblesse intervient une seule fois après 2 ou 3 semaines de grands efforts, à partir de ce moment toute notre force de volonté s’écroule : comme tous les ans, cette année non plus nous n’avons pas réussi à tenir nos bonnes résolutions !

Autant laisser tomber tout ce que de bon nous avons fait depuis le début de l’année, et revenir aux vielles habitudes…

 

Privilégiez une politique de petits pas, avec des règles qui rendent simple de tenir vos engagements, et compliqué de les casser.

Par exemple, si vous souhaitez faire d’avantage d’activité physique, et vous ne faites plus de sport depuis quelques temps, n’exprimez votre objectif en disant « Je vais aller à la gym tous les jours ». Favorisez une approche graduelle. Par exemple : je ferai du sport une fois par semaine, en marchand 10 minutes pour aller au travail ou, si possible, an allant à la gym.

 

Au bout de quelques semaines, puisque vous vous sentez bien de tenir vos engagements, et vous en observez les bienfaits, vous aurez envie naturellement d’en faire un peu plus.

Pour que la stratégie des petits pas puisse fonctionner, vous devez tout de même avoir l’impression d’avancer. Il ne faut pas que vous ayez l’impression de « vous moquer de vous-mêmes », avec des objectifs que vous considérez insignifiants ou inutiles.

 

3. Réfléchissez sur le long terme

Vos bonnes résolutions doivent vous aider à orienter votre vie dans la direction que vous souhaitez. Elles doivent vous rendre heureux, vous faire sentir bien avec vous mêmes.

Peu importe la vitesse à laquelle vous avancez, si la direction est la bonne.

 

Souvent, quand nous souhaitons changer des mauvaises habitudes, nous avons tendance à partir à l’extrême opposé. Nous passons d’une alimentation peu salutaire à ne manger qu’une salade verte midi et soir. Nous passons d’une vie complétement sédentaire à vouloir courir une heure tous les jours.

Tous ces efforts extrêmes sont pratiquement impossibles à tenir dans la durée.

 

N’oubliez pas que le vrai objectif derrière vos bonnes résolutions est d’améliorer votre vie sur le long terme. Réussir parfaitement pendant 2 ou 3 semaines, et épuiser toute son énergie pour revenir ensuite aux habitudes d’avant ne sert à rien.

Adoptez plutôt une vision long terme : comment aimeriez-vous être dans 5 ou 10 ans ? Comment aimeriez-vous que votre vie ait changé ?

 

Choisissez vos résolutions comme les premiers pas dans la bonne direction. Peu importe votre vitesse de marche, ni si vous prenez des pauses ou même si vous faites des petits détours le long du chemin.

L’important est de se rappeler de temps à autre quelle est la destination finale, et de recommencer à avancer dans la bonne direction.

 

4. Comptez sur vos habitudes, pas sur votre force de volonté

Beaucoup de monde s’imagine qu’une fois que l’on a décidé quelque chose, il suffit de la force de volonté pour s’y tenir. Au cas où nous n’y arrivons pas, c’est que notre caractère n’est pas suffisamment fort, que nous ne sommes pas en mesure de tenir nos engagements.

 

En réalité, la force de volonté fonctionne comme une batterie : nous en avons une quantité donnée, et la réserve se vide avec l’usage. Une fois que nous avons épuisé notre force de volonté, inutile de compter sur elle : nous en avons plus. Il ne s’agit pas de force de caractère, il s’agit de recharger la batterie.

Et pour refaire le plein, nous avons besoin de plusieurs jours.

 

Afin de pouvoir tenir nos engagements sur la durée, il vaut mieux adopter une stratégie plus maline : au lieu de tout miser sur la force de volonté, nous pouvons adapter nos habitudes pour que suivre nos bonnes résolutions soit simple, et les ignorer soit compliqué.

 

Dans son livre « Comment devenir un optimiste contagieux », Shawn Achor propose la règle de 20 secondes.

Si nous souhaitons entreprendre une nouvelle activité, nous devons éliminer toutes les barrières qui impliquent un temps de mise en route de plus de 20 secondes. Dans le cas de l’auteur, puisqu’il souhaitait apprendre à jouer la guitare, il a éliminé ses barrières en laissant son instrument au milieu du salon.

 

L’opposé est vrai pour les mauvaises habitudes que vous souhaitez perdre : mettez une barrière d’au moins 20 secondes entre vous et l’activité que vous souhaitez arrêter.

Si vous avez décidé de réduire le nombre de cigarettes que vous fumez pendant la journée, par exemple, au lieu de garder le paquet dans votre poche, mettez-le à un endroit où il est beaucoup plus long et difficile d’y accéder.

 

Une barrière de 20 secondes, quelle soit éliminée ou ajoutée, est souvent beaucoup plus efficace que sa force de volonté pour tenir une résolution.

 

Voilà, j’ai partagé avec vous mes meilleurs conseils pour réussir à tenir ses bonnes résolutions dans la durée.

L’année dernière j’avais réalisé 2 vidéos issues du livre « 100 manières de rester motivés », qui peuvent également vous aider à garder votre motivation au delà de la première semaine de janvier.

 

Quelles sont vos bonnes résolutions pour la nouvelle année ?

Quelles stratégies vous avez décidé de mettre en place pour tenir vos engagements ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

A nouveau, je souhaite à chacune et chacun d’entre vous mes meilleurs vœux pour un 2018 plein de santé, réussite et bonheur.

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes