Dites adieu au stress avec des remèdes naturels de Marie-Christine Martens

Le stress est devenu presque une habitude dans la vie moderne : pression au travail, tensions familiales, le stress est partout ! Le livre « Dites adieu au stress », écrit par la naturopathe Marie-Christine Mertens, a pour but de présenter des méthodes et des remèdes naturels, simples, faciles et efficaces, afin de mieux gérer et surmonter le stress.

 

A la base, le stress n’est pas mauvais ou nocif. Il est la réponse normale et saine de l’organisme à une situation épuisante, dangereuse ou angoissante. Il permet de produire des hormones qui facilitent une réaction rapide à une situation de danger.

 

Dans la vie moderne, l’état de stress provient de l’impression d’être débordé ou de manquer de contrôle face aux situations que nous rencontrons. Il devient un souci pour notre santé quand il devient chronique, puisqu’il procure un sentiment constant d’inquiétude et d’insécurité.

Mais le stress peut aussi avoir une cause biologique, lié à un manque de vitamines, à cause d’une alimentation peu variée, ou à un manque d’exercice physique.

 

Les manifestations du stress peuvent être :

  • physiques : troubles du sommeil, mal de têtes ou de dos, problèmes digestifs ou de respiration
  • émotionnelles : irritabilité, angoisse, surexcitation, déprime…
  • comportementale : repli sur soi, isolement…
  • cognitive : troubles de la mémoire, manque de concentration, indécision.

 

La première étape pour combattre le stress est d’en identifier la cause. Pour cela, prenez papier et stylo, et notez vos réponses à ces réflexions :

  • avez-vous vécu récemment un changement de situation sociale ou dans votre quotidien ? (perte d’un proche, changement de travail, mariage, …)
  • êtes vous obligé à modifier votre comportement pour vous conformer à un groupe ou au sein de votre travail ?
  • d’où vient votre mal-être ? comment est-il apparu et comment il se manifeste ?
  • quel est son impact sur votre quotidien ?

Commencez par le problème qui vous angoisse le plus, et essayez d’imaginer comment vous pouvez l’adresser. Parfois, bien identifier la source du problème représente une grande partie de la solution.

 

Et voilà quelques remèdes naturels pour dire adieu au stress :

 

1. Exprimer son stress

Pouvoir parler de son sentiment de stress  est aussi important que de l’identifier. Ce n’est pas toujours évident (nous nous sentons en position de faiblesse, nous avons peur de décevoir ou d’importuner l’autre), mais partager son malaise permet de prendre du recul sur la situation.

Parfois cela est suffisant pour réduire fortement le stress ressenti.

Si vous ne pouvez pas en parler à vos proches, parce qu’ils sont trop impliqués ou parce que vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez le faire avec un thérapeute ou un psychologue, qui peuvent vous garantir une écoute professionnelle et objective.

De fois, des forums d’entraide sur les réseaux sociaux sont une bonne alternative : d’autres personnes peuvent avoir traversé vos mêmes difficultés et peuvent vous donner des bons conseils pour les surmonter.

 

Vous avez aussi la possibilité de vous exprimer à l’écrit.

Tenir un journal personnel, par exemple, vous permet de réfléchir et exprimer ce qui vous traverse l’esprit avec plus de distance. Vous pouvez ensuite relire et analyser ce que vous avez écrit à tête reposée.

S’exprimer par des desseins est aussi une alternative valable pour extérioriser vos émotions.

 

2. Garder une attitude positive

Avoir une bonne image de soi et une attitude positive face à la vie est un excellent anti-stress.

Si vous manquez de confiance, faites une liste de toutes vos qualités et toutes les réussites que vous avez déjà atteint dans votre vie. Mettez cette liste à un endroit où vous pouvez la lire régulièrement.

Même si elle provoque beaucoup de scepticisme, l’autosuggestion positive a aussi fait ses preuves pour améliorer la confiance en soi.

Vous pouvez répéter quotidiennement des phrases comme « tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux », ou d’autres expressions positives qui résonnent avec vous.

 

Une autre attitude à adopter est de pouvoir dire non.

Se sentir dans l’obligation de devoir accepter toute demande qui nous est faite, au travail comme à la maison, peut vite mener à se sentir dépassé.

Apprendre à dire non est possible, il faut juste s’entraîner.

 

3. Gérer son temps

Le manque de temps est une des causes principales du stress. Il est possible d’adopter des bonnes habitudes pour gérer le temps de manière plus sereine :

  • Etablissez un planning du jour qui soit réalisable, sans surestimer le nombre de choses que vous pouvez réaliser dans une journée.
  • Distinguez l’urgent de l’important, et concentrez-vous sur ce dernier. Essayez de faire les choses plus difficiles en premier.
  • Laissez du temps pour gérer les imprévus. Selon la nature de votre activité, cela peut représenter une partie plus au moins importante dans votre journée.

 

Dans la gestion de votre temps, ne visez pas la perfection. Gardez plutôt une attitude d’expérimentation : essayez des choses, gardez ce qui marche bien pour vous, et changez ce qui ne fonctionne pas.

 

4. Décompresser

Etre constamment sous pression n’est pas une situation tenable dans le long terme.

Il est important de temps en temps de s’accorder des pauses, et de se reposer et reprendre de l’énergie.

 

Ne voyez pas les petites pauses dans la journée comme des minutes perdues. Au contraire, elles vous permettront d’être plus concentré sur les tâches à faire par la suite : vous serez donc plus efficaces et productifs.

Rentrés du travail, adoptez une tenue plus relax, et réalisez des activités qui vous aident à vous détendre (comme promener votre chien, faire du jardinage, ou lire un bon bouquin).

 

Si vous pouvez, prenez des vacances ou des petits week-end pour sortir de votre milieu habituel.

Si vous ne pouvez pas, essayez de prendre de moments juste pour vous afin de vous changer les idées.

 

5. Soigner son alimentation

Une carence de vitamine liée à une alimentation peu équilibrée est aussi une possible source de stress.

Consommez beaucoup de fruits et légumes frais, idéalement de saison.  Afin de maximiser leur apport en vitamines, il est conseillé de les consommer crus. N’oubliez pas les fruits secs, une grande source de magnésium.

Consommer régulièrement du poisson gras, des crustacés et de la viande blanche est aussi une excellente habitude alimentaire.

 

L’idée est d’adopter une alimentation variée et se faire plaisir. Chacun a ses goûts, et il est tout à fait possible de manger de tout, tant qu’on le fait avec modération.

 

Et quand vous mangez, prenez votre temps !! Prenez le temps de vous installer à table, d’ingérer des plus petites bouchées, de bien mastiquer.

Prêtez attention à votre repas : dégustez ce que vous êtes en train de manger. Focalisez-vous sur le goût, sur la texture, sur l’odeur et les couleurs de votre repas. Quelles sensations vous procure-t-il ?

Apprendre à manger lentement est déjà instaurer un nouveau style de vie !

 

6. Respirer par le ventre

Une des premières manifestations de l’anxiété est l’accélération de la fréquence respiratoire. Et apprendre à bien respirer permet effectivement de réduire considérablement la sensation d’oppression et d’anxiété souvent associée au stress.

Dans la société occidental, une grande partie de la population a une respiration incorrecte : courte, saccadée, limitée au haut du corps, qui ne permet pas un bon renouvellement de l’air respirée.

Il est important d’apprendre à respirer de manière plus lente et profonde, en impliquant davantage le ventre, de manière à faire descendre l’air oxygénée plus bas dans nos poumons.

 

Allongez vous et mettez les mains sur le ventre pendant que vous respirez. Lors de l’inspiration, est-ce que vos mains se soulèvent ? Si oui, parfait. Sinon, si vous rentrez le ventre à l’inspiration, cela veut dire que vous pratiquez la respiration inversée. Cela limite votre respiration, et peut provoquer des contractures musculaires dans le dos, des troubles du sommeil, une sensation d’oppression ou de nœud dans la gorge. Avec un peu d’attention, il n’est pas difficile de changer cette mauvaise habitude.

 

Maintenant, pendant que vous êtes allongés, mettez une main sur votre thorax et l’autre sur votre ventre. Respirez normalement.

Quelle main se soulève en premier lors de l’inspiration ?

Si c’est la main sur le thorax qui se soulève, et celle sur le ventre bouge à peine, vous pratiquez une respiration thoracique. Si c’est l’inverse, si c’est la main sur le ventre qui se soulève le plus, vous pratiquez la respiration abdominale.

 

C’est cette deuxième type de respiration qui apporte bien-être et détente.

Pour la pratiquer, continuer à respirez calmement quand vous êtes allongés.

En inspirant par le nez, gonflez votre abdomen et non le haut du thorax.

En expirant par la bouche, remontez le diaphragme vers la poitrine et creusez l’abdomen pour vider vos poumons.

Cela peut donner une sensation bizarre au début, mais la respiration abdominale permet d’améliorer sensiblement la qualité de votre respiration, et la quantité d’oxygène dans votre sang.

 

Si tous ces outils et ces techniques peuvent être très efficaces pour gérer et maîtriser le stress, dans les situations plus tendues cela peut être utile, voir nécessaire, de consulter votre médecin généraliste, ou des spécialistes comme des psychanalystes ou des psychothérapeutes, pour un soutien médicale.

 

Qu’en pensez-vous de ces stratégies pour vous libérer du stress ?

Quelles sont vos stratégies à vous les plus efficaces pour y arriver ?

Laissez un commentaire ci-dessous.

privacy pas de spam sur Mind Parachutes