5 techniques pour développer la pensée positive : Mindset de Benjamin Smith

Notre cerveau est souvent traversé par des pensées négatives : « je suis incapable de faire cela », « je suis un échec », « et si quelque chose allait mal ? ». Nous n’arrivons pas à contrôler ces pensées, qui alimentent constamment nos peurs et qui, petit à petit, polluent nos émotions, notre comportement et notre attitude.

Développer un état d’esprit positif est essentiel pour poursuivre nos rêves et nos objectifs.


Plusieurs recherches ont montré que lorsque nous sommes dans un état négatif, face à un problème nous identifions une ou deux solutions uniquement.

Par contre, quand nous sommes dans un état positif, nous sommes bien plus créatifs : nous avons beaucoup plus d’idées, très différentes entre elles. Cette créativité est un atout formidable pour réussir dans le monde complexe dans lequel nous vivons.

 

Dans son livre « Mindset », Benjamin Smith souhaite nous convaincre de l’importance de développer une mentalité positive, et nous montre des techniques concrètes pour y parvenir.

 

Une phrase de Jimmy Dean résume parfaitement le sens de cette approche :

Je ne peux pas changer la direction du vent, mais je peux toujours ajuster mes voiles pour atteindre ma destination

Dans la vie, nous sommes confrontés à beaucoup de choses sur lesquelles nous n’avons pas de contrôle. Mais grâce à la possibilité d’orienter nos voiles, c’est à dire, grâce à notre capacité de choisir notre réaction face à une situation donnée, nous gardons toujours le contrôle sur nos vies.

 

Le conscient et l’inconscient

Notre cerveaux se divise en deux parties : le conscient et l’inconscient. Nous avons un contrôle direct sur la partie consciente, qui nous permet de contrôler nos mouvements, de diriger nos pensées, de prendre des décisions.

La partie inconsciente échappe à ce contrôle volontaire ; elle est en charge de stocker nos mémoires, nos émotions et nos pensées ; et de récupérer ces souvenirs au bon moment.

Nous croyons que notre vie est dirigée par la partie consciente du cerveau ; en réalité, la vraie puissance réside dans notre inconscient.

Au long d’une journée, le conscient gère moins de 10% de nos actes et de nos pensées. Le 90% restant est régi par notre inconscient : nos comportements automatiques, nos reflexes quotidiens, sont pilotés par notre inconscient.

 

Quand notre inconscient est rempli de négativité, c’est comme si nous rajoutions involontairement des obstacles sur notre chemin ; avancer vers nos objectifs devient d’autant plus complexe.

Mais sans pouvoir les contrôler directement, comment développer des pensées et des émotions positives ?

Benjamin Smith nous propose 5 techniques très puissantes pour faire le plein de positivité.

 

1. Développer un processus mental positif

La première consiste à développer un processus mental positif.

C’est à dire développer un schéma de pensées sain et optimiste, dans lequel on garde un regard confiant sur le futur. Pas besoin de réussir dans chaque chose que vous faites : vous savez aussi apprécier l’expérience acquise même quand le résultat n’est pas celui espéré.

 

Pour développer un processus mental positif, vous devez passer quatre étapes :

  1. Identifiez vos schémas de pensées négatives : quelles sont les images négatives qui vous viennent le plus souvent à l’esprit ? Par exemple : une situation compliquée qui se termine en catastrophe, l’opinion négative de vos collègues ou votre chef sur vous, la voix critique dans votre tête qui vous dit constamment que vous n’y arriverez pas, que vous n’avez pas suffisamment de talent.
  2. Ensuite, remplacez les mots négatifs que vous utilisez par des mots positifs. Par exemple, ne dites plus : « je fais toujours plein de fautes » ; dites : « j’apprends toujours de mes erreurs ». Quand vous utilisez des mots positifs dans votre langage quotidien, vos pensées vont aussi être optimistes.
  3. Pratiquez un dialogue interne positif : c’est la meilleure manière d’interrompre le schéma de pensées négatives. Quand vous vous rendez compte que vous entrez dans ce schéma, essayez de le remplacer par des affirmations positives. En 3 ou 4 semaines vous verrez la différence.
  4. Ajoutez le mot « encore » à vos phrases: ne dites pas « je ne sais pas faire », dites plutôt « je ne sais pas encore faire ». C’est une manière d’affirmer que vous pouvez évoluer et vous améliorer. Quelque chose d’impossible pour vous maintenant, peut très bien devenir possible plus tard.

 

2. Appréciez-vous !!

La deuxième technique est de vous apprécier.

En apprenant à vous apprécier, et en valorisant les incroyables points forts que vous possédez, vous renforcez votre positivité.

Connaissez-vous cette voix interne qui nous dit sans arrêt que nous allons échouer, qui souligne tout le temps nos faiblesses ? Vous pouvez apprendre à la faire taire en créant une liste de tous vos points forts.

Ne réfléchissez pas trop, écrivez tout ce qui vous traverse l’esprit. Lisez cette liste à voix haute chaque jour, plusieurs fois par jour. Cela renforce votre conviction dans vos qualités, et renforce en même temps chacune de vos qualités.

Votre cerveau arrête les schémas des pensées négatives dès que vous créez l’habitude de vous focaliser sur vos forces, et vous croyez dans vos capacités.

 

Apprenez aussi à fêter vos succès : faites vous plaisir de temps en temps, autorisez-vous à être fier de vos accomplissements. Cela vous permettra à la fois de faire le plein d’énergie, et d’augmenter votre confiance dans vos capacités.

Arrêtez de prendre trop au sérieux les critiques des autres : soyez confiants dans vos habilités, et oubliez la pression de vouloir toujours être apprécié des autres.

 

3. Soyez conscients de vos pensées négatives

La troisième technique est d’être conscient de vos pensées négatives pour les éradiquer. L’habitude aux pensées négatives est des fois tellement ancrée qu’il est difficile de l’interrompre.

Nous démarrons une nouvelle activité, un nouveau boulot, pleins d’enthousiasme, et quelque temps après nous sommes revenus aux pensées négatives.

Pour casser ces automatismes, il faut pratiquer la pleine conscience. Cela signifie d’être attentif à ce qui se passe autour de vous, d’être conscient des pensées qui se forment dans votre tête.

Cela peut être laborieux au début, mais tout devient naturel avec le temps.

Portez votre attention sur votre respiration : respirez normalement, et concentrez vous sur chaque inspiration et expiration. Ne pensez à rien d’autre. Si des pensées vous emportent, concentrez-vous à nouveau sur votre respiration. Avec une pratique quotidienne, vous apprenez à être plus conscient de vos actions, de faire attention aux petites choses que vous négligez normalement.

 

4. Trouvez le bon côté dans chaque situation

La quatrième habitude est de trouver le bon côté à chaque mauvaise situation.

Faire face à des mauvaises situations fait partie de la vie ; il est donc essentiel d’apprendre à bien les gérer. Souvent les gens regardent aux situations en blanc et noir : en ce faisant ils limitent les options possibles et réduisent le champ d’action.

 

Efforcez-vous de voir les expériences négatives comme une opportunité pour faire les choses différemment, laissez toujours ouverte la possibilité d’améliorer les choses.

Voilà quelques conseils pour faciliter cette démarche :

  • Trouvez une citation qui vous inspire, et lisez-là régulièrement.
  • Cherchez l’inspiration dans les autres ; quelqu’un a sûrement déjà vécu votre situation et a réussi à sortir par le haut. Lisez des livres ou de blogs pour apprendre de leur expérience.
  • Rappelez-vous de vos victoires passées.
  • Réfléchissez et trouvez un aspect positif de cette situation.

 

5. Pratiquez les techniques de la PNL

La cinquième technique est de pratiquer des techniques de Programmation Neuro-Linguistique. La PNL est une approche thérapeutique visant à changer nos schémas mentaux et notre comportement à travers la communication.

L’auteur présente 2 exercices très puissants pour développer une mentalité positive.

  • L’auto-encrage : identifiez un état émotionnel que vous souhaitez expérimenter (par exemple, la confiance en vous). Réalisez des actions qui vous font sentir confiant, et quand vous ressentez l’émotion recherchée, imaginez de rentrer d’un grand cercle de fumée. Sentez-vous plein d’énergie positive. Ensuite, imaginez de sortir du cercle et pensez à quelque chose de neutre, sans émotions. 5 minutes plus tard répétez l’exercice de rentrer et sortir de ce cercle. Comment vous vous sentez ? Si vous vous sentez confiant et heureux, vous avez bien appliqué l’auto-encrage. Si non, continuez à pratiquer l’entrée et la sortie du cercle jusqu’à ressentir l’émotion recherchée.
  • Recadrer le contenu. Pensez à une mauvaise expérience et aux émotions que vous y associez (par exemple, un entretien raté). Imaginez vous dans 10 ans : comment vous vous sentez par rapport à cet événement ? Probablement, les sentiments seront bien moins extrêmes de ce que vous avez ressenti sur le coup. Imaginez comment vous pouvez ressentir des émotions plus positives si cela devait arriver à nouveau. Appliquez cet exercice à d’autres situations que vous avez vécu, et vous transformerez des mauvaises expérience dans de moments positifs.

 

Toutes les techniques présentées dans ce livre sont très efficaces pour développer un état d’esprit positif. Démarrer c’est toujours le plus dur, mais les bénéfices que vous pouvez en tirer sont très grands.

Il ne s’agit pas d’un exercice ponctuel, à faire parfaitement du premier coup. Il s’agit plutôt d’habitudes à pratiquer régulièrement et à maintenir dans le temps.

 

Voilà, vous connaissez maintenant 5 techniques prouvées pour développer un état d’esprit positif, d’après les conseils de Benjamin Smith.

 

Est-ce que vous en appliquez déjà quelques unes ?

Quelle est votre expérience sur ce sujet ?

Laissez un commentaire ci-dessous.

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes