Assez des mauvaises habitudes ! Les choses à faire pour les casser de Steve Scott

Notre vie est régie par nos habitudes. Plus de 40% de nos gestes quotidiens ou nos pensées sont automatiques. Plusieurs d’entre elles sont utiles : manger sain, faire de l’exercice physique, conduire prudemment… D’autres, au contraire, sont nocives : fumer, trop manger, ou passer trop de temps sur Internet.

 

Regardez l’animation :

 

Cela vous est probablement déjà arrivé d’essayer d’abandonner une mauvaise habitude : les premiers jours on est à fond, et on rencontre souvent des succès. Ensuite, quelques petites difficultés nous freinent pendant un jour ou deux.

Ces petits revers génèrent un effet boule de neige qui nous fait perdre toute notre conviction, et nous nous retrouvons à nouveau prisonniers de la mauvaise habitude…

 

Dans son livre : « Assez des mauvaises habitudes : les 25 étapes pour les casser « , Steve Scott explique que si à chaque fois que nous essayons de changer un comportement nous tombons systématiquement en échec, cela ne signifie pas que nous sommes paresseux ou sans volonté.

Cela signifie uniquement que nous n’avons pas les bons outils pour un changement durable.

 

La force de volonté

La stratégie la plus commune pour accompagner le changement est basée sur la force de volonté. Nous estimons assez naïvement que vouloir est pouvoir, et que notre force mentale sera suffisante pour résister aux tentations.

Malheureusement, cette approche n’est pas très efficace ; et le risque d’échec est très fort.

 

En réalité, la force de volonté est comme un muscle : c’est vrai qu’on peut l’entrainer et la rendre plus forte avec le temps. Mais il est vrai aussi que lorsqu’on l’utilise de manière intense, elle s’épuise et comme une batterie, elle a besoin de temps pour se recharger.

Au long d’une journée, le stress et la fatigue sollicitent notre force de volonté, et dès que nous avons vidé le réservoir (ce qui arrive régulièrement le soir), nous en avons plus jusqu’au lendemain. Arrivés à ce stade, impossible de résister aux tentations par la volonté ; il faut bâtir une meilleure stratégie qui permet de bien gérer ces moments de difficulté.

 

Les bases d’un changement durable

Adressons maintenant les étapes que l’auteur nous présente pour réussir tout changement.

La première partie jette les bases pour un changement durable :

  • d’abord, il faut savoir si celle que nous voulons abandonner est une mauvaise habitude ou une vraie addiction : dans ce 2ème cas, il est fort probable que l’aide d’un professionnel soit indispensable
  • ensuite, même si nous sommes très motivé et prêts à révolutionner notre vie, il vaut mieux s’attaquer à un seul changement à la fois. Notre volonté est limitée et tout changement nécessite de l’effort. Plutôt que la disperser sur plusieurs sujets, il vaut mieux focaliser notre énergie mentale sur un seul objectif.
  • vivez votre changement sous forme de challenge de 30 jours : votre cerveau supportera mieux l’effort s’il sait qu’il va être temporaire. Cela vous permet de vaincre l’inertie initiale, et de cumuler du momentum au fur et à mesure des journées. Au bout de 30 jours, décidez si vous souhaitez adopter la nouvelle dynamique ou laisser tomber, ou alors si apporter des ajustements à votre approche.
  • décidez d’une date à laquelle démarrer, communiquez-là à votre entourage, pour que votre famille et vos amis vous supportent en cas de besoin. N’attendez pas le 1er jour du mois prochain : démarrez le plus vite possible. Le fait de passer rapidement à l’action aidera votre démarche.
  • Soyez très spécifiques sur le changement que vous recherchez. Comme pour un objectif, c’est beaucoup plus difficile de l’atteindre tant qu’il n’est pas défini précisément. Par exemple, ne dite pas : « je souhaite miux manger ». Spécifiez plutôt quels aliments vous souhaitez manger et lesquels éviter.
  • Evitez l’approche « tout ou rien », dont le grand défaut est de viser la perfection. Cela veut dire que touts petite difficulté implique immédiatement l’échec. A la moindre erreur, toute la pression et le stress générés par cette quête de perfection se traduisent par une réaction extrême, du type : tant pis, je n’ai pas tenu mon engagement, autant en profiter. Et souvent nous perdons complétement le contrôle. Les meilleurs résultats sur le long terme arrivent par des petits changements qui, cumulés dans le temps, permettent d’atteindre des grands résultats.
  • Focalisez vous sur des améliorations petites mais continues. Au début, fixez-vous des objectifs faciles à atteindre, et devenez plus ambitieux avec le temps. Vous aurez ainsi le temps de développer les capacités et les habitudes nécessaires à se confronter à des objectifs plus difficiles.

 

La boucle d’une habitude

La deuxième partie permet de comprendre la boucle d’une habitude :

  • N’essayez pas juste d’éliminer votre mauvaise habitude. Essayez plutôt de la remplacer par une routine positive, qui adresse le même besoin de fond. Pour cela, essayez d’identifier à la fois le contexte déclencheur, ainsi que la récompense que vous attendez de la mauvaise habitude (quelle soit consciente ou inconsciente).
  • Planifiez ensuite le comportement que vous voulez développer et la routine à mettre en œuvre quand le contexte déclencheur se présente. Prévoyez des rappels réguliers pour vous souvenir de la nouvelle routine tant qu’elle n’est pas un reflexe automatique.
  • Soyez attentifs à comment vous vous sentez après la nouvelle routine : si vous avez toujours envie de la mauvaise habitude, c’est que la nouvelle n’adresse pas bien le besoin sous-jacent. Testez donc de nouvelles idées jusqu’à en trouver une qui fait disparaître l’envie de l’habitude à abandonner.
  • Cela correspond à créer un plan pour faire face aux moments de tentation. Ce plan contient des actions très concrètes à réaliser pour éviter le mauvais comportement. Quand votre force de volonté n’est plus suffisante pour dépasser les moments difficiles, vous pouvez vous appuyer sur un plan conçu justement pour ces moments.

 

Le système de support

La troisième partie permet de créer un système de support :

  • prendre des engagements vis-à-vis de soi-même est parfois insuffisant, surtout si l’habitude à éliminer a des racines profondes. Vous pouvez augmenter sensiblement votre niveau d’engagement en annonçant votre décision à vos proches ou sur un réseau social, ou en mettant les choses par écrit dans un journal.
  • Vous pouvez aussi chercher le support actif d’un proche, un partenaire de confiance, quelqu’un que vous pouvez solliciter régulièrement et qui vous aidera dans la durée à rester sur le droit chemin.
  • Evitez autant que possible les gens pessimistes, ceux qui passeront leur temps à miner votre conviction et à vous expliquer pourquoi vous n’y arriverez pas.

 

Dépasser le challenge

La quatrième partie donne les clés pour dépasser le challenge :

  • gardez des habitudes de vie saines : reposez-vous en dormant 7 ou 8 heures par nuit, hydratez-vous régulièrement en buvant de l’eau tout au long de la journée, mangez de manière équilibrée, favorisant les fruits et les légumes. Faites régulièrement de l’exercice phsyque. Ces habitudes maximiseront votre force de volonté.
  • soyez compréhensifs avec vous-mêmes si vous commettez des erreurs, cela vous aidera à revenir plus rapidement dans un état d’esprit constructif et efficace.
  • célébrez vos petites victoires tout le long du chemin ; cela va alimenter votre motivation quotidienne à suivre le changement souhaité
  • focalisez vous sur le chemin, et non pas sur la destination. Ne vous inquiétez pas de la route qui vous reste à parcourir et sur les difficultés que vous risquez de rencontrer ; ces pensées vous immobilisent. Concentrez-vous plutôt sur le présent, sur l’action que vous avez devant vous. Vous pouvez avoir l’impression que ce petit pas ne fait aucune différence. Mais au but de quelques mois, quand vous regardez derrière vous, vous serez surpris de tout le chemin que vous avez parcouru.

 

Voilà les différentes étapes de la stratégie conseillée par Steve Scott pour abandonner les mauvaises habitudes.

Vous êtes maintenant beaucoup mieux armés pour rendre durable n’importe quel changement.

 

Quelle est votre stratégie pour casser vos mauvaises habitudes ?

Est-ce qu’elles vous permettent d’atteindre des bons résultats ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

Vous pouvez télécharger gratuitement la mind carte de cette vidéo, et de toutes les vidéos précédentes, en remplissant le formulaire ci-dessous :

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes