Tout le monde mérite d’être riche d’Olivier Seban

Vous vous demandez peut-être : pourquoi quelqu’un arrive à s’enrichir alors que d’autres n’y arriverons jamais ? Nous pensons souvent qu’être riche est possible seulement pour ceux qui naissent riche, ou ceux qui sont très intelligents, ou encore pour ceux qui ont de la chance.

Olivier Seban, auteur du livre tout le monde mérite d’être riche, nous donne la vraie réponse, qui en réalité est beaucoup plus simple.

 

Regardez l’animation :

 

Seulement ceux qui ne savent pas ce qu’ils doivent faire pour s’enrichir n’y arriveront jamais.

L’enrichissement est à la porté de tous, à trois conditions près :

  1. être éduqué au sujet de la richesse
  2. avoir la volonté de s’enrichir
  3. passer à l’action.

Si vous respectez ces 3 conditions, devenir riche sera la conséquence naturelle de vos actions.

 

Dans cet article je souhaite approfondir les aspects psychologiques autour de la richesse, qui constituent très probablement le frein le plus grand pour l’atteindre. Tant que ces freins ne sont pas levés, le risque d’auto-sabotage est concret : vos comportements peuvent rendre inutiles tous vos efforts.

 

Les croyances limitantes

Selon l’auteur il y a 5 croyances limitantes autours de l’argent :

  1. L’argent ne fait pas le bonheur. C’est presque faux ! C’est vrai que l’argent ne fait pas obligatoirement le bonheur : on peut avoir beaucoup d’argent et être malheureux pour autant. Mais des études montrent que si on ne gagne pas suffisamment pour vivre sereinement, la préoccupation économique et des conditions de vie dures empêchent d’être heureux. Ce qui est clair est que si nous utilisons notre argent uniquement pour consommer, et non pas pour financer des projets de vie, l’argent nous ne fera pas heureux.
  2. L’acquisition des richesses se fait au détriment des autres. Faux ! Cela est souvent une excuse pour ne pas passer à l’action. Les échanges économiques sont très majoritairement des échanges gagnant-gagnant : si vous possédez un appartement et le mettez en location, votre locataire sera très content de payer un juste loyer pour pouvoir y habiter !
  3. S’enrichir demande beaucoup de temps : c’est faux aussi ! Bon, à part quelques gagnants au loto, on ne s’enrichit pas en quelques jours. Mais s’enrichir ne nécessite pas non plus 20 ou 30 ans. En quelques années, il est possible de générer suffisamment de richesse pour entrevoir un futur plus serein.
  4. Il faut déjà avoir de l’argent pour s’enrichir. Archi-faux ! Cela voudrait dire que dès la naissance, on est voués à l’échec. Cette croyance est surtout une excuse pour ne pas agir. Il existe beaucoup de stratégies pour augmenter sa richesse qui ne nécessitent pas de capital de départ. Le livre en propose plusieurs.
  5. Pour prospérer, il suffit d’avoir un bon métier. Malheureusement pour certains, c’est faux aussi ! Cela veut dire que son seul salaire, même si généreux, ne suffit pas pour se créer une richesse. Mais il peut représenter un actif important si on n’a pas de capital de départ. Ce n’est pas combien d’argent on gagne, mais la manière dont on l’utilise qui déterminera un futur de richesse ou de pauvreté.

 

Maintenant que vous connaissez les freins principaux à la richesse, réfléchissez si vous vous identifiez avec un ou plusieurs d’entre eux. Si c’est le cas, commencez votre chemin en changeant cette croyance. Pour l’argent comme pour tous les autres domaines de la vie, son attitude psychologique a un rôle central pour le succès ou l’échec.

Votre priorité doit être d’apprendre et de comprendre, et agissez ensuite.

L’apprentissage est clé pour s’enrichir : Ne cessez jamais d’apprendre.

 

Le chemin vers la richesse

Le processus d’enrichissement se compose de trois parties :

  1. l’accumulation est le point de départ, c’est ce qui permet de créer un petit capital à faire fructifier par la suite
  2. l’investissement permet de faire grandir l’accumulation initiale et générer de la richesse
  3. la protection consiste à mettre en sécurité sa richesse et les moyens qui la génèrent

 

L’accumulation : se payer en premier

Afin d’accumuler, il faut apprendre à se payer en premier. Il s’agit d’ailleurs du tout premier conseil que vous pouvez découvrir dans la vidéo dédiée au livre « L’homme le plus riche de Babylone« .

D’après son expérience, Olivier Seban a pu constater la répartition des gens dans les 3 groupes suivants:

  1. les futurs pauvres : ils pensent se payer en premier un jour, mais ne le font jamais. Ils dépensent tout ce qu’ils gagnent, quelquefois plus, sans penser à leur avenir. Ils passent leur vie à travailler pour payer leurs factures et ont du mal à joindre les deux bouts.
  2. la classe moyenne : se payent entre 5 et 10 % de leur revenu. S’ils apprennent à bien faire travailler leur argent, leur retraite sera paisible et sans problèmes.
  3. les futurs riches : se payent entre 15 et 20 % de leur revenu (voir plus), et se donnent ainsi la possibilité́ de prendre leur retraite 10 ans plus tôt. Ils pourront bien profiter de leur retraite, ainsi que des années avant de l’atteindre.

 

Cela peut être difficile au départ de mettre de côté ne serait-ce que 5% de son salaire.

Mais l’accumulation est essentielle pour devenir riche : mettez de côté toutes les bonnes raisons pour lesquelles vous n’y arrivez pas, et réfléchissez à comment vous organiser pour y parvenir.

Une fois que cela sera en place, tout sera plus simple.

 

Investir : acheter des actifs

La deuxième phase est la phase de l’investissement.

Pour bien investir, il faut bien maîtriser la différence entre actif et passif.

Très synthétiquement, un actif est un bien que vous possédez et qui permet de générer du revenu, par exemple un appartement que vous louez, ou une action d’une société que vous avez achetée.

Un passif est au contraire quelque chose qui génère des dépenses lorsque vous le possédez. C’est le cas par exemple d’un bateau, pour lequel il faut payer pour un entretien régulier.

 

Vous pouvez retrouver plus de détails sur les actifs et les passifs dans les vidéos sur les livres de Robert Kyosaki : « Père riche, per pauvre« , et « Le quadrant du cash flow« .

Une bonne stratégie d’investissement consiste à utiliser son capital accumulé pour acheter des actifs, tout en réduisant ses passifs autant que possible.

A ce propos, voilà deux règles simples proposées par Olivier Seban :

  1. Investissez uniquement sur des actifs qui vaudront potentiellement plus chers demain, et/ou qui seront capables de générer de la richesse et des revenus
  2. Ne contractez jamais de crédit pour acheter quelque chose qui peut potentiellement valoir moins cher demain

Il vous suffit d’appliquer ces 2 règles, en plus du fait de vous payer en premier, pour vous enrichir.

Continuez à vous éduquer à propos de l’argent pour faire des bons choix, et soyez patients : avec le temps, votre situation financière s’améliorera de plus en plus !

 

Dans le livre « Tout le monde mérite d’être riche« , vous pourrez apprendre d’avantage sur l’immobilier, la bourse, et la création d’entreprise, les 3 vecteurs plus souvent mis en avant pour atteindre la liberté financière.

 

La protection : informez-vous

La troisième étape est la protection. Ici aussi le maître-mot est : éducation.

 

Si vous louez un bien immobilier, anticipez les risques de non-payé en choisissant avec soin votre locataire, ou en faisant appel à des agences spécialisées. S’il s’agit de votre résidence principale, faites le bon choix d’assurance et évitez les risques de surendettement pour ne pas compliquer le remboursement du crédit.

 

Si vous décidez d’investir en bourse, investissez progressivement votre capital pour répartir le risque dans le temps. Investissez sur plusieurs actions, pour éviter le risque d’une mauvaise performance de la seule valeur que vous aurez acheté.

 

Si vous créez une entreprise, le choix de la forme juridique est aussi central dans votre stratégie de protection.

 

Maintenant que vous en savez plus sur la richesse, ne vous limitez pas à la connaissance : passez à l’action !

Occupez-vous d’abord d’accumuler, ensuite d’investir et de protéger votre richesse.

D’après l’auteur, le meilleur investissement est celui que vous faites sur vous-même : développez vos connaissances et occupez-vous de votre éducation financière.

Lisez, participez à conférences et séminaires, demandez l’avis des personnes qui ont réussi dans les domaines qui vous intéressent.

 

Qu’est-ce que vous pensez de ces conseils sur comment devenir riche ?

Etes-vous convaincus que la richesse est à votre portée ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

Si vous souhaitez soutenir la production de Mind Parachutes, et au passage télécharger l’audio de chaque résumé en mp3, rendez-vous sur ma page Tipeee :

 

Vous pouvez télécharger gratuitement la mind carte de cette vidéo, et de toutes les vidéos précédentes, en remplissant le formulaire ci-dessous :

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes