Développer et renforcer l’estime de soi et la confiance en soi de Lisa Roberts

Le mot « estime » indique l’importance ou la valeur que nous donnons aux personnes, aux endroits ou aux événements qui nous entourent. C’est une appréciation totalement personnelle : certains estiment des athlètes plus que des docteurs, des avocats plus que des acteurs.

L’estime de soi représente l’appréciation que chacun de nous ressent par rapport à soi même, à son importance et sa propre valeur. Elle influence énormément les accomplissements que nous sommes capables d’envisager et d’atteindre.

 

Face aux difficultés, les personnes avec une faible estime de soi oublient leurs compétences et les réalisations obtenues par le passé. Ils considèrent un moment difficile comme un état permanent.

Les personnes avec une bonne estime d’eux-mêmes, au contraire, gardent la confiance dans leurs capacités, elles savent que c’est une situation temporaire et qu’elles sauront la surmonter.

 

Le niveau de l’estime de soi dépend des évènements que nous rencontrons dans notre vie, spécialement pendant notre enfance. Les parents et les proches, les enseignants et les amis ont une influence énorme : leur soutien et leur réaction à nos réussites et à nos échecs déterminent notre niveau d’estime de soi.

Si nous avons été appréciés et traités avec dignité, nous aurons une bonne confiance en nous.

Si nous n’étions jamais encouragés, mais plutôt discriminés ou réprimandés, nous aurons une confiance faible.

 

Le livre «  Construire l’estime et la confiance en soi », de Lisa Roberts, est un guide pratique pour développer ces compétences.

Si vous avez déjà une bonne confiance en vous, vous pouvez l’affiner davantage. Sinon, vous pourrez la développer.

 

Les effets d’une faible estime de soi

Décider d’avoir une estime de soi positive ou négative n’est qu’une expérience psychologique interne : des pensées positives sur soi vont l’augmenter, des pensées négatives vont l’éroder.

Ce ne sont pas les événements de notre vie qui influencent notre personnalité et notre identité, mais l’interprétation que nous en faisons, avec les émotions et les pensées associées.

 

L’estime de soi est simplement la confiance dans ses capacités à faire face aux défis de la vie et de les réussir ; le sentiment de mériter le bonheur et l’amour des autres.

Les personnes avec une faible estime d’elles-mêmes ont du mal à répondre par l’affirmatif à ces questions :

  • Vous pensez être une bonne personne ?
  • Méritez-vous d’être heureux et d’être aimée ?
  • Vous vous aimez ?

 

Elles ont habituellement 3 déguisements :

  • L’imitateur: extérieurement, il agit de manière satisfaite et efficace, mais en réalité il craint l’échec.
  • Le rebelle : il est toujours énervé, en colère, parce qu’il n’est pas bien dans sa peau. Il ne donne aucune importance aux idées des autres, et il les blâme pour tout ce qui se passe mal.
  • Le perdant : il est impuissant et incapable de gérer son environnement ; il se confie toujours aux autres pour être aidé, il refuse toute responsabilité.

 

Les gens qui ont une bonne estime d’eux mêmes montrent par contre les qualités suivantes :

  • ils sont ouverts à l’amour et au soutien des autres, ils savent accueillir les encouragements et les remarques
  • ils s’impliquent et obtiennent des bons résultats dans leurs études et leur travail
  • ils sont créatifs et imaginatifs, ils prennent des risques et gardent un esprit positif
  • ils ont du leadership et gèrent bien leurs relations, ils se préoccupent du bien-être des autres
  • ils ont une vision claire de leur personnalité, de leurs engagements et de leurs ambitions.

 

Voilà les 7 techniques que vous pouvez adopter pour booster votre confiance en vous.

 

1. Maitrisez votre voix intérieure

Tout d’abord, maîtrisez votre voix intérieure. Si vous répétez constamment dans votre tête des messages démotivants, durs, pessimistes, votre estime de vous-même va en pâtir. Evitez de prendre des décisions ou réaliser des actions quand votre voix intérieure est négative. Plutôt, reprenez le contrôle, et changez ces messages inconscient en favorisant des raisonnements logiques ou en choisissant des pensées positives.

 

2. Pratiquez des affirmations positives

Ensuite,pratiquez des affirmations positives. C’est la répétition du même schéma de comportement négatif  pendant plusieurs années qui porte à une image de soi négative. Avec une pratique régulière, il est possible de transformer ces mauvaises croyances dans des émotions positives.

Les affirmations positives renforcent notre confiance et nous libèrent de l’emprise de l’opinion des autres. Vous pouvez utiliser 3 types d’affirmations :

  • celles qui valorisent l’existence et qui commencent par « je suis » : je suis courageux, je suis intelligent, je suis généreux
  • celles qui affirment le potentiel à atteindre des objectifs et qui commencent par « je peux » : je peux arrêter de fumer, je peux gérer des situations difficiles, je peux ne plus ressentir la culpabilité
  • celles qui anticipent le changement positif, et qui commencent par « je vais » : je vais être plus heureux, je vais contrôler ma colère aujourd’hui, je vais apprécier mes accomplissements.

 

3. Prenez soin de vous

Prenez soin de vous, de plusieurs manières :

  • en satisfaisant vos besoins de base (esprit sain dans un corps sain) : dormez suffisamment, mangez des aliments sains, faites de l’exercice physique, sortez voir un film ou recevez un massage
  • en célébrant vos réussites, quelles soient grandes ou petites : sortez avec vos amis, offrez-vous un resto
  • en gardant à l’esprit vos compétences et vos réalisations : mettez vos trophées ou diplômes où vous pouvez les voir régulièrement
  • en vous pardonnant pour les actions que vous auriez dû faire, et que vous n’avez pas réalisées.

 

4. Appuyez-vous sur votre entourage

Appuyez-vous sur votre entourage ! L’homme est un animal social : demander l’aide des autres sur comment s’améliorer est une excellente démarche. Les gens avec une faible estime d’eux-mêmes ont du mal à l’entreprendre puisqu’ils sont convaincus qu’ils ne méritent pas d’être aidés.

Quand on ne va pas bien, on peut être aidé par les idées de ceux à qui on a exprimé nos sentiments. Même sans trouver une solution, être écouté sans jugement est déjà une aide précieuse.

Et si vous pensez que vous avez besoin de développer certaines compétences au travail, cherchez l’aide de votre responsable ou de vos collègues. Demandez à relever des nouveaux défis et projets, prenez des cours ou réalisez des nouvelles tâches.

 

5. Donnez-vous le droit à l’erreur

Donnez-vous le droit à l’erreur. Personne n’est parfait, et les erreurs sont un excellent moyen pour apprendre. Passer par des phases de faible estime de soi arrive à tout le monde : l’accepter et comprendre que l’on est pas les seuls dans cette situation est la première étape pour changer.

Tenir un journal est un moyen très efficace pour entretenir un dialogue positif avec soi-même. Commencez du bon pied en listant 30 choses positives à propos de vous. Ensuite, listez 15 choses que vous souhaitez améliorer, avec un plan pour y parvenir.

Ecrire les choses positives de la journée permet de les valoriser beaucoup plus que si on les laissait passer.

 

6. Soignez votre environnement

Soignez votre environnement : son entourage (école, travail, amis, famille) a une influence énorme sur la confiance en soi. Cherchez un environnement qui favorise l’amour, la convivialité et l’attention ; qui valorise les différences entre les personnes et laisse chacun s’exprimer et se développer de manière autonome.

Une communication polie et bienveillante, ainsi que des règles et limites bien définies, créent un climat  qui favorise la cohérence, la collaboration et la responsabilité, essentielles pour atteindre son plein potentiel.

Partager un même environnement permet aussi de développer un sentiment de connexion : la sécurité, stabilité et force qui viennent des relations solides alimentent positivement l’image de soi et de son individualité.

 

7. Apprenez à gérer la critique

Et pour terminer, apprenez à gérer la critique. La critique peut avoir deux visages :

  • un totalement négatif : il faut l’aborder avec calme et distance
  • un autre correcte et justifié : il peut être un bon maître si approché avec conscience et sensibilité.

Si la critique est juste, approuvez et acceptez les remarques.

Si vous pensez avoir tort, acceptez la critique et posez vos excuses. Si vous pensez avoir raison, souriez et répondez poliment: «Je ne partage pas cet avis ».

Si c’est à vous de critiquer, rappelez vous de toujours viser un comportement et jamais la personne qui l’a adopté. Gardez votre calme, choisissez le bon moment pour vous exprimer, et parlez à la première personne : « je pense que », « je trouve que ». Evitez de dire « tu » : « tu es comme ceci », « tu as dit cela ».

 

L’estime et la confiance en soi sont comme des muscles, qui faiblissent et se renforcent, qui évoluent constamment. Une pratique régulière est la bonne recette pour les améliorer, et améliorer votre qualité de vie.

Restez positifs, heureux et satisfaits. Faites des compliments, aux autres et à vous-mêmes.

La positivité améliorera votre estime en vous-mêmes.

 

Qu’est ce que vous pensez de ces 7 stratégies ?

Comment faites-vous pour renforcer votre estime en vous-mêmes ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes