Compétences et personnalité du leader : le guide essentiel au leadership de Jim Rohn

Le leadership est un des grands challenges aujourd’hui dans beaucoup de domaines : la politique, la science, l’industrie, l’éducation. Et il restera un grand challenge même dans le futur. Un domaine dans lequel être un leader est essentiel est celui d’être parent.

Regardez l’animation :

 

Beaucoup de monde espère que quelqu’un d’autre joue ce rôle (les enseignants, l’école, la communauté). Mais cela revient à chaque parent d’être un bon leader.

 

D’après le guide de Jim Rohn sur le leadership, être un leader signifie abandonner la médiocrité et devenir quelqu’un de fort, sage, gentil.

Cela signifie atteindre une nouvelle dimension caractérisée par l’opportunité et la responsabilité.

Le leadership par la menace pouvait peut-être fonctionner par le passé, mais ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, on est leader par l’invitation (nous invitons les autres à adopter une meilleure façon de faire les choses), et par l’inspiration (nous inspirons les autres à changer pour s’améliorer et atteindre leurs objectifs).

 

Pour être un bon leader, il faut être fort, mais pas rude ; beaucoup de monde confonde rudesse et force. Il faut être gentil mais pas faible (la gentillesse est aussi souvent confondue avec la faiblesse : de fois il faut être extrêmement fort pour être gentil).

Il faut apprendre à être audacieux mais pas menaçant, humble mais pas timide : se montrer audacieux pour cueillir les opportunités, être humble pour garder la bonne perspective sur les choses.

Il faut à la fois réfléchir, et passer à l’action : c’est bien d’avoir la tête dans les nuages, mais aussi les pieds sur terre.

 

Les quatre lois du leadership

Voici les 4 lois du leadership :

  • La lois de semer et récolter : ce que l’on sème, on récolte. Une autre manière de le voir est que pour récolter, il faut semer : pour mériter la récolte, il faut d’abord planter la graine. Si on sème du bien, on récolte du bien, si on sème du mal, on récolte du mal. Inutile de semer du mal, et espérer du bien. Deux concepts importants à se rappeler : on ne récolte pas juste ce que l’on a semé, on récolte beaucoup plus en quantité, à la fois en positif et en négatif. C’est cette multiplication qui justifie de semer. Ensuite, il faut accepter que des fois ça ne marche pas, et après avoir bien semé, un imprévu (un orage, la sécheresse) détruit la récolte. Mais le plus souvent il y aura une récolte après avoir semé : ce n’est pas une garantie, mais il y a des fortes probabilités.
  • La loi des moyennes : si vous faites quelque chose suffisamment souvent, vous aurez un ratio de résultats. Si vous débutez dans la vente, vous parlez à dix personnes et vous vendez à une. C’est le début du ratio, et réussir une fois sur dix c’est très bien !! Avec l’expérience, vous apprendre à avoir 2 clients sur 10 prospects, et ensuite 3. La perfection n’a aucune importance : l’important c’est de parler à suffisamment de personnes.
  • La règle du 80/20 : 20% des actions portent 80% des résultats. Comment utiliser cette règle ? Dans la gestion du temps : dédiez seulement 20% de votre temps aux actions qui donnent peu de résultats, et concentrez le 80% restant au peu d’actions qui portent un résultat significatif. C’est la même chose pour les gens : donnez 80% de votre temps au 20% qui donne 80% des résultats, et passez moins de temps avec les autres !! Cela vous permettra de travailler individuellement avec le gens et maximiser encore la productivité.
  • La loi de la foi: il est indispensable pour un leader de voir les choses différemment que les autres. Il faut savoir à la fois voir les choses comme elles sont, sans peur d’admettre le négatif (si c’est la pagaille, c’est la pagaille) mais sans les voir pire de comme elles sont non plus. Il faut ensuite voir les choses mieux de comme elles sont : quelle vision avez-vous pour améliorer dans le futur le désordre actuel ? et passer à l’action pour concrétiser votre vision.

 

Le caractère du leader

Les 6 traits de caractères d’un leader sont les suivants :

  1. L’intégrité: cela veut dire ne pas changer son comportement selon le contexte, ne pas se comporter d’une manière dans une situation, et d’une autre dans une situation différente. Comme un édifice, un leader est intègre s’il n’a pas de fissures.
  2. L’honnêteté : être honnête est la seule politique possible pour un leader. Le manque d’honnêteté détruit la confiance de ceux qui vous suivent. Votre réputation est le socle de votre leadership ; en étant transparents devant les autres, ils pourront voire qui vous êtes vraiment, et ils choisiront de vous suivre.
  3. La fidélité : les gens de bon caractère sont fidèles, dans la relation avec les autres ils font preuve de persévérance. Ils savent rester fidèles même dans les moments difficiles. Les gens veulent suivre un leader qui d’un côté les aide à s’améliorer, et de l’autre leur donne la possibilité d’oser (et d’échouer).
  4. Le sacrifice de soi : qu’est-ce qu’il y a d’attirant dans ce trait de caractère ? Les gens n’ont pas de problèmes à travailler dur, ni à ne pas recevoir plus d’argent pour ce travail. Ce qu’ils n’acceptent pas, par contre, est que le leader les utilise pour un gain personnel.
  5. La responsabilité: le leader ne craint pas la responsabilité, au contraire il l’accueil volontiers ; et il apprécie d’être corrigé par les autres en cas d’erreur. Les gens n’ont pas de problèmes à suivre des leaders qui font des erreurs, mais ils n’acceptent pas des leaders qui ne prennent pas la responsabilité de leurs erreurs en les reconnaissant ouvertement.
  6. L’autocontrôle : l’habilité à prendre des décisions, des bonnes décisions, par rapport à ce que nous allons faire ou pas faire avec nos actions, sont au cœur de ce que nous allons devenir. Tout le monde a des tentations, mais la personne avec un bon caractère sait exercer de l’autocontrôle, un contrôle sur ses propres choix.

 

Peu importe votre situation actuelle, vous avez toujours la possibilité de choisir de fortifier votre caractère, et cultiver les 6 traits du leader. Vous pouvez choisir de vous entourer de gens qui vont vous pousser à vous améliorer.

 

Les compétences du leader

Pour terminer, voici les 6 compétences clés pour un leader :

  1. L’habilité à inspirer les autres : en tant que leader, nous avons besoin d’atteindre l’esprit des gens avec notre message, mais nous avons aussi besoin de toucher leur cœur et susciter des passions.
  2. Une bonne communication : surtout sur sa vision. Les grands leaders sont capables de communiquer leur vision de manière à que ceux qui les suivent puissent facilement comprendre, intérioriser et faire propre. Tant qu’elle n’est pas communiquée correctement, la vision reste un rêve.
  3. L’habilité et l’intention de déléguer : les leaders savent qu’ils ne peuvent pas tout faire tous seuls. Tant qu’ils n’apprennent pas à déléguer, et décident de le faire, ils ne pourront pas atteindre leur plein potentiel. Apprenez donc à déléguer aux bonnes personnes.
  4. L’habilité d’enseigner les principes importants : si vous regardez aux grands leaders de l’histoire, qu’ils soient des leaders spirituels ou des grands patrons d’entreprise, vous vous rendrez compte qu’ils ont tous une chose en commun : ils sont capables d’enseigner.
  5. L’habilité à définir des objectifs, des stratégies et des plans d’actions : il y a quelque domaine clé sous la directe responsabilité du leader : le premier est la vision. Ensuite il y a la détermination des objectifs pour l’organisation : assez élevés pour motiver les gens, et assez réaliste pour ne pas les décourager. Et pour terminer, de définir la stratégie à suivre pour atteindre ces objectifs, et de décider le plan d’action qui concrétise la stratégie.
  6. Gardez les gens focalisés sur les objectifs : la plupart des gens opèrent au jour le jour, au mieux avec une vision trimestrielle. Mais les leaders doivent réfléchir sur les long terme : pour le bien de l’organisation, leur stratégie et plan d’action doivent s’inscrire dans le futur.

 

Il est toujours possible d’améliorer ses compétences. Même en les améliorant juste d’un petit peu, on peut grandement améliorer son efficacité en tant que leader.

 

Quelles sont d’après vous les qualités nécessaires d’un leader ?

Comment les intégrez vous dans votre vie quotidienne ?

Laissez un commentaire ci-dessous!

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes