Les objectifs – Rendez-vous au sommet de Zig Ziglar

Waw ! vous avez montré beaucoup d’enthousiasme pour ma série de vidéos sur le livre « Rendez-vous au sommet« , de Zig Ziglar. Merci beaucoup !
Je pensais faire une pause avant de continuer avec les autres étapes pour arriver au succès, mais vos commentaires m’ont fait changer d’avis.
Donc nous voilà à la troisième marche vers le succès : nos objectifs.

 

Regardez l’animation :

 

Pour rappel, voici les 6 marches à monter pour arriver au sommet :

  • une image de soi positive
  • ses relations avec les autres
  • ses objectifs
  • son attitude
  • son travail
  • et son désir.

Si vous ne les avez pas encore vues, je vous conseille de regarder les 2 vidéos précédentes, sur l’image de soi et sur la relation aux autres, avant de continuer avec la vidéo d’aujourd’hui.

Si vous êtes prêts pour la 3ème marche, allons-y !

 

Quels sont vos objectifs ? Est-ce que vous les avez écrits quelque part ?

C’est impossible d’atteindre à la bonne destination si on ne la connait pas. Si vous n’avez pas des objectifs clairs, précis et bien définis, il est impossible de réaliser votre potentiel au maximum.

 

Moins de 3% de la population écrit ses objectifs sur papier. La grande majorité des gens se contente de vivre la vie sans vraiment se demander ce qu’ils souhaitent, ils suivent la masse sans trop se poser des questions. De cette manière, ils vont cueillir très peu de ce que la vie a à offrir.

Si vous souhaitez accomplir quelque chose de remarquable, vous devez vous fixer des objectifs clairs, et ensuite déterminer un plan précis pour les atteindre.

 

Imaginez-vous Edmund Hillary, le premier à atteindre le sommet du Mont Everest, en train d’expliquer son exploit. Pensez vous qu’il a dit : ben, un jour j’étais en train de me balader, et puis d’un coup je me suis retrouvé au sommet de la montagne la plus haute au monde… »

 

Un objectif de cette portée n’est pas le fruit du hasard. Et ce n’est pas non plus le premier objectif que Edmund Hillary s’est fixé.

La même chose est valable pour nous : même s’il faut être ambitieux, on doit procéder par étapes. Ne vous inquiétez pas pour l’instant d’arriver au sommet du monde.

Commencez à vous posez comme objectif d’arriver aussi loin que vous réussissez à voir ; quand vous y serez, vous aurez toujours la possibilité de voir plus loin.

 

Quatre règles pour la définition des objectifs

Voilà les 4 règles que Zig Ziglar conseille dans la définition de ses objectifs :

 

Numéro 1 : les objectifs doivent être grands.

Si vos objectifs ne sont pas suffisamment ambitieux, ils ne vont pas créer l’excitation nécessaire pour vous mettre en marche. Si on se contente de la médiocrité, de rester dans la moyenne, on n’aura aucune motivation.

Prenez les athlètes de haut niveau : ce n’est pas un hasard si leur meilleurs résultats arrivent quand ils se confrontent aux meilleurs adversaires. C’est là où ils sont obligés de puiser dans toutes leurs capacités et de donner le meilleur d’eux mêmes.

 

Peu importe quel est votre travail ou vos intérêts. Visez des objectifs ambitieux. Soyez certains qu’il y a d’autres personnes dans votre même situation et dans votre même occupation qui sont capables de beaucoup contribuer à la société, et qui tirent beaucoup de satisfaction personnelle et financière dans ce qu’ils font.

L’opportunité réside d’abord dans l’individu, et ensuite dans l’activité. L’activité ne fait que fournir le contexte aux individus pour exprimer leur potentiel.

 

Des objectifs ambitieux sont nécessaires : vous devez voir grand, avant de pouvoir réaliser des grandes choses.

 

Numéro 2 : des objectifs doivent être long terme.

Sans des objectifs long terme, nous risquons de nous faire dépasser par les frustrations quotidiennes. Une mauvaise journée, une grippe, des problèmes à la maisons peuvent miner le moral sur une semaine ou deux. Mais mis en perspective de nos ambitions à long terme, ils ne sont que des obstacles temporaires.

Il se peut même que certains individus essayent délibérément de vous ralentir, mais eux aussi ne sont que des freins temporaires. La seule personne qui peut vous stopper de manière permanente c’est vous-même.

 

Deux recommandations pour vos objectifs long terme :

  • comme pour une route aérienne, les conditions peuvent changer dans le temps ; il faut donc être près à des petits ajustements par rapport au plan initial pour tenir le bon cap.
  • n’attendez pas que tous les obstacles soient réglés avant de partir, vous risquez de ne jamais démarrer. C’es comme quand vous prenez votre voiture : vous n’attendez pas que tous le feux soient verts depuis chez vous jusqu’à votre destination. Vous vous mettez en route et vous gérez chaque feu rouge le moment venu.

 

Numéro 3 : des objectifs doivent être quotidiens.

Sans des objectifs quotidiens, vos ambitions vont rester des rêves. Avoir des rêves c’est bien, à condition ensuite de œuvrer tous les jours pour les concrétiser.

Pour obtenir des grands résultats, il faut avancer tous les jours dans la bonne direction.

 

C’est comme éduquer un enfant en tant que parent : c’est une tâche continue, quotidienne, d’éducation par l’exemple.

Travailler pour des objectifs quotidiens permet de développer le dévouement, la discipline et la détermination pour arriver là où on souhaite.

 

Numéro 4 : les objectifs doivent être spécifiques.

Mettez un papier au soleil, et il va chauffer un petit peu. Mais concentrez les rayons de soleil dans un seul point à l’aide d’une loupe, et le papier va prendre feu. C’est ça la puissance d’une attention focalisée sur un objectif spécifique.

 

Dire : je veux avoir une grande maison, une belle famille, une bonne carrière, beaucoup d’argent, … ça reste des objectifs trop génériques. Combien d’argent voulez-vous avoir précisément ? Combien de m2 doit être votre maison ?

Soyez les plus spécifiques et le plus détaillés possible.

 

Apprendre à se fixer des objectifs

Si vous n’avez jamais défini un objectif, l’auteur conseille de démarrer par écrire un seul objectif, que vous pouvez raisonnablement atteindre d’ici un mois. Etablissez ensuite un plan d’actions quotidiennes pour les 30 jours devant vous, et chaque jour réalisez l’action ou les actions planifiées.

Si un mois plus tard vous n’êtes pas à l’objectif, pas grave : définissez un nouveau objectif mensuel et re-planifiez vos 30 prochains jours pour y arriver.

Si vous avez réussi, passez à un objectif plus ambitieux, sur un trimestre, avec un plan d’action hebdomadaire.

Quand vous serez capables d’atteindre votre objectif sur 3 mois, vous pourrez définir votre objectif sur un an.

 

A fur et à mesure que vous avancez, votre confiance dans vos habilités et vos capacités va augmenter.

Ce sera de plus en plus simple de croire que vous pouvez atteindre vos objectifs. Assez naturellement, ils deviendront de plus en plus ambitieux, et vous aurez envie d’en définir dans plusieurs domaines de votre vie : votre forme physique, votre intellect, vos finances, votre spiritualité, votre carrière, votre famille et votre contribution à la société.

 

Imaginez une locomotive. Quand elle est à l’arrêt, il suffit d’un petit bout de bois sous une rue pour qu’elle ne puisse pas bouger.

Mais une fois qu’elle est lancée à 300 kilomètre à l’heure, elle est capable d’abattre un mur en béton armé d’un mètre de profond et de continuer sa course.

Donc, ne perdez pas de temps et passez à l’action !

 

 

Voilà les conseils de Zig Ziglar pour monter la 3ème marche vers les sommet : vos objectifs.

Si vous avez mis en pratique tous les conseils vus jusqu’ici (et si vous continuez à le faire régulièrement), félicitations : vous êtes déjà à mi-chemin pour atteindre le succès que vous souhaitez et que vous méritez.

La prochaine marche à franchir sera votre attitude.

 

Quels sont vos objectifs long terme et vos objectifs quotidiens ?

Quels sont les obstacles qui vous empêchent de les atteindre, et quel est votre plan pour le dépasser ?

Laissez un commentaire ci-dessous !

 

Vous pouvez télécharger gratuitement la mind carte de cette vidéo, et de toutes les vidéos précédentes, en remplissant le formulaire ci-dessous :

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes