Stop à la culpabilité et à la honte : Les 4 Accords toltèques de don Manuel Ruiz

Les Toltèques ont été une société ancienne et très érudite du Mexique.

Leur connaissance est orientée à faciliter le bonheur et l’amour.

Le livre « Les Quatre Accords Toltèques« , de don Miguel Ruiz, est une synthèse de leur sagesse.

 

Regardez l’animation :

 

Parmi les nombreux stimuli qui nous submergent à chaque instant, nous en faisons rentrer un nombre limité dans notre champ d’attention. Cette sélection est conditionnée depuis l’enfance par l’influence des adultes autour de nous.

 

A travers un système de punition et récompenses, nous avons absorbé sans les choisir les croyances qui déterminent maintenant notre vision du monde. En intégrant les croyances de notre entourage (nos parents, nos proches, la société), c’est comme si on était devenu quelqu’un d’autre que nous mêmes.

Même si nous ne les avons pas choisies, nous avons quand même donné notre accord aux croyances que l’on a intégrées.

 

En tant qu’adultes, nous avons conclus avec nous-mêmes des milliers d’accords, parfois contradictoires.

Ces accords constituent une sorte de Livre des Lois qui dirige notre esprit et qui est généralement basé sur la peur.

Une partie de notre esprit joue le rôle d’un Juge qui utilise le contenu de ces Lois pour juger toute chose et chacun, y compris nous-mêmes.

L’autre partie, la Victime, subit ces jugements, ainsi que la culpabilité et la honte qui en découlent.

Ce système d’auto-jugement est des fois très douloureux, mais nous n’arrivons pas à nous en débarrasser parce que sa familiarité nous donne un sentiment de sécurité.

 

Afin de nous libérer de la souffrance que nous mêmes nous nous infligeons, et si nous voulons libérer l’énergie dépensée par ce système de croyances très exigeant, nous avons besoin de rompre avec nos accords basés sur la peur et les remplacer par des accords basés sur l’amour.

C’est ça ce que proposent les 4 accords toltèques, des croyances qu’au lieu de nous faire souffrir nous donnent une nouvelle force.

Au début, beaucoup de volonté est nécessaire pour les adopter. Mais les transformations qu’ils opèrent dans notre vie sont tellement puissantes que les résultats justifient l’effort.

 

1er accord : que votre parole soit impeccable

La parole représente le pouvoir de création de chacun : elle manifeste nos intentions, nos sentiments et notre personnalité. Selon la manière dont nous l’utilisons, elle peut nous asservir ou nous libérer.

L’esprit humain est comme un terrain dans lequel poussent les opinions, les idées et les concepts. Et la parole est la graine qui permet de les planter.

 

Une parole impeccable signifie qu’il faut arrêter de l’utiliser contre soi-même. On utilise mal la parole quand on l’utilise pour médire, critiquer ou culpabiliser.

Notre parole est impeccable quand nous prenons la responsabilité de nos actions, sans nous juger ou nous critiquer.

Cette bienveillance vaut aussi vis-à-vis des autres : de cette manière vous garantissez la qualité de vos relations.

 

La plus grosse difficulté pour adopter ce premier accord est que, souvent, quand nous mal utilisons notre parole, on le fait de manière complètement inconsciente. Prêtez donc beaucoup d’attention aux paroles que vous utilisez, dans vos discussions avec les autres et dans votre dialogue interne.

A chaque fois que vous vous découvrez en train de mal utiliser votre parole, arrêtez-vous et, sans jugement, revenez à un usage impeccable.

 

Cet accord vous permettra de vous libérer des tensions émotionnelles.

Nourrissez la graine d’une parole impeccable : en se développant en vous, elle produira de plus en plus de semences d’amour qui remplaceront celles de la peur.

 

2ème accord : quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Très souvent il nous arrive de prendre pour soi les paroles et les gestes des autres. Ce phénomène est appelé : « importance personnelle ».

Nous croyons que les choses que les autres disent ou font ont avoir avec nous.

 

Mais cela est faux. Chacun vit dans sa propre tête ; chacun est dans un monde totalement différent de celui dans lequel nous vivons.

Ce que les autres disent ou font ont tout à voir avec eux, et rien à voir avec nous-mêmes.

 

Lorsque vous faites une affaire personnelle de ce qui vous arrive, vous vous sentez offensé et votre réaction consiste à défendre vos croyances, ce qui provoque des conflits.

Il suffit d’un commentaire, une remarque de rien du tout, pour déclencher de l’irritation ou la susceptibilité.

Si au contraire vous ne prenez rien personnellement, votre colère et votre jalousie disparaîtront.

 

Cet accord s’applique aussi à votre dialogue interne. Les opinions que vous avez sur vous-même ne sont pas nécessairement vraies ; donc, vous n’êtes pas obligé de réagir personnellement à ce que vous vous dites dans votre tête.

 

Dès que vous réussissez à ne rien prendre personnellement, vous allez ressentir une très grande liberté. Vous comprendrez que vous n’êtes jamais responsables des actions et des sentiments d’autrui ; seulement de vous-mêmes.

Vous pouvez dire “ oui ” ou “ non ”, selon ce que vous choisissez, sans culpabilité́ ni jugement.

En appliquant le deuxième accord, vous brisez plein de petits accords qui vous font souffrir.

 

3ème accord : ne faites pas de suppositions

Faire des suppositions à propos de tout (les intentions et les sentiments d’autrui) est une tendance commune. Le problème est qu’ensuite nous croyons qu’elles sont la vérité́.

 

Nous avons besoin de comprendre notre environnement, il y a des millions de questions auxquelles nous cherchons les réponses. En même temps, nous avons peur de demander des explications et donc nous utilisons notre imagination. Peu importe si ce que nous imaginons est correct ; le seul fait de trouver une réponse nous rassure.

C’est pour ça qu’on prête des intentions aux autres et ensuite, en les croyant vraies, nous défendons nos suppositions et donnons tort aux autres.

 

Souvent, nous croyons aussi que les autres savent ce que nous pensons sans avoir à formuler nos besoins. Nous croyons que nos proches vont faire exactement ce que nous voulons parce qu’ils nous connaissent.

Et s’ils ne le font pas, nous en sommes blessés et pensons que cette négligence est volontaire.

Prenez conscience des moments où vous faites des suppositions ; et prenez l’habitude de poser des questions jusqu’à que tout soit aussi claire que possible.

Expliquez clairement quels sont vos attentes et vos besoins.

Quand vous arrêtez de faire des suppositions, votre parole devient impeccable.

 

4ème accord : faites toujours de votre mieux

Cet accord permet de mettre en application les trois précédents, et de les transformer en habitudes.

Quelques soient les circonstances, faites de votre mieux. Selon votre énergie, votre humeur, vos autres préoccupations, votre mieux sera parfois à un niveau très élevé, et d’autre fois à un niveau plus bas.

 

Indépendamment de ça, continuez à faire de votre mieux : ni plus ni moins :

  • si vous vous acharnez à faire trop, vous épuisez toute votre énergie et, finalement, vous mettrez plus de temps pour atteindre votre but
  • si vous faites moins, vous vous exposez à toute sorte de sentiments négatifs : la frustration, la culpabilité́, le regret.

 

Faire de son mieux implique que l’on agit parce que l’on en a envie, et non pas par obligation ou pour une récompense. Quand on agit simplement pour le plaisir d’agir, on découvre que l’on apprécie ce que l’on fait.

On n’a pas l’impression de travailler dur parce qu’on prend du plaisir : passer à l’action devient plus simple, et c’est dans l’action que vous serez heureux et épanouis.

Apprécier ses activités est le signe que l’on fait de notre mieux.

 

Voilà les 4 accords toltèques, synthèse d’une tradition ancienne vers le bonheur et l’amour.

Intégrez-les comme vos croyances, et apprenez-les par la répétition.

 

L’auteur même, au début, pensait que c’était impossible de les appliquer. Il a chuté plusieurs fois, mais il s’est toujours relevé et a continué à avancer.

Si vous aussi vous tombez, ne vous jugez pas.

Si vous rompez un accord, recommencez le lendemain, et encore le jour d’après. Vous verrez que chaque jour deviendra un peu plus facile.

 

Qu’est-ce que vous pensez de ces accords ? Laissez un commentaire ci-dessous !

 

Vous pouvez télécharger gratuitement la mind carte de cette vidéo, et de toutes les vidéos précédentes, en remplissant le formulaire ci-dessous :

 

 

privacy pas de spam sur Mind Parachutes